Bility perd son appel, le TAS confirme l’interdiction de dix ans imposée par la FIFA

À lire aussi

L’ancien président de la Fédération libérienne de football, Musa Hassan Bility, a perdu l’appel qu’il avait déposé auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) contre la FIFA en ce qui concerne la décision de la Chambre arbitrale du Comité d’éthique du 12 février 2019. 

L’appel a été rejeté et la décision de la Chambre arbitrale de la Commission d’éthique du 12 février 2019 a été confirmée. 

Cela signifie que la suspension de 10 ans de M. Musa Bility reste en place. 

La suspension initiale de 10 ans de M. Bility par l’instance dirigeante du football mondial, la FIFA, a été déclenchée après que le Libérien ait été accusé d’avoir détourné des fonds de la FIFA, d’avoir offert et accepté des cadeaux ainsi que d’autres avantages et conflits d’intérêts. 

Bility, ancien président de la Fédération libérienne de football (LFA), aurait détourné des fonds au profit d’entités lui appartenant ou liées à sa famille. 

L’homme d’affaires libérien avait saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) dans l’espoir de faire annuler la décision de la Fifa. 

Mais la décision du TAS datée du 2 mai confirmant l’interdiction de la FIFA, la suspension de 10 ans de Bility est maintenue.

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents