Cameroun : 2e Atelier de Promotion des Programmes ERASMUS+ et Horizon Europe sous la supervision du Chef de délégation de l’UE.

À lire aussi

L’Université de Dschang, dans la Région de l’Ouest, a abrité le 25 avril 2024, les rencontres du deuxième Atelier annuel de Promotion des Programmes ERASMUS+ et Horizon Europe.

Aux côtés des participants venus de divers horizons, l’Ambassadeur Jean Marc Châtaigner, Chef de délégation de l’Union européenne auprès du Cameroun et de la Guinée équatoriale a personnellement pris part à la cérémonie d’ouverture tenue en fin de matinée en la Salle Professeur Gibering Bol Alima.

Au centre des échanges, les défis et opportunités liés à la participation du Cameroun au programme ERASMUS+ et Horizon Europe.

Dans son allocution de circonstance, l’Ambassadeur Jean Marc Châtaigner, a souligné l’importance du programme qui contribue au renforcement de la coopération entre le Cameroun et l’Union européenne dans le domaine de l’éducation et de la recherche. Il a également souligné les opportunités offertes par ERASMUS+ et Horizon Europe pour promouvoir la mobilité des étudiants bénéficiaires et du personnel académique, soutenir l’excellence dans l’enseignement supérieur et la recherche, et favoriser le développement de partenariats durables entre les institutions camerounaises et européennes. Le chef de la Délégation de l’UE a également encouragé les acteurs locaux à saisir pleinement ces opportunités et à s’engager activement dans ces programmes pour contribuer au renforcement des capacités et à la promotion de l’excellence académique au Cameroun.

Entre 2015 et 2021, 654 camerounais étudiants et professionnels du monde universitaire sont allés renforcer leur formation dans les pays de l’Union européenne et 384 étudiants et professionnels des universitaires européens sont à leur tour venus au Cameroun pour leur formation toujours dans le cadre du programme Erasmus+.

La nouvelle ambition de l’UE est d’accroître les chiffres susmentionnés. « Nous voulons que la recherche camerounaise soit beaucoup plus valorisée au niveau international.  Nous voulons également avoir une augmentation des publications camerounaises dans les plus grandes revues internationales. Bref, que les étudiants européens veulent venir étudier ici et que les étudiants camerounais peuvent aussi aller en Europe » a expliqué l’Ambassadeur Jean Marc Châtaigner.

Dans son discours d’ouverture, le Professeur Roger Tsafack Nanfosso, Recteur de l’Université de Dschang, a évoqué l’importance de la coopération internationale dans le domaine de l’éducation et de la recherche. Il a mis en avant les opportunités offertes par l’université de Dschang ainsi que ses atouts multiformes pour renforcer les liens entre les universités camerounaises et européennes. Le Recteur a également encouragé les participants à saisir ces opportunités pour promouvoir l’excellence académique et la mobilité des étudiants et des chercheurs.

Quant à la possibilité pour l’Université de Dschang d’abriter une Chaire Jean Monnet telle qu’évoqué par le Chef de délégation de l’UE, le Recteur de l’Université de Dschang a promis de tout mettre en œuvre pour ne pas manquer cette opportunité.

 « Nous souhaitons absolument que l’Université de Dschang puisse arracher une chaire Jean Monnet, ça sera la première fois en Afrique. Nous allons travailler d’arrache-pied pour que cela soit possible.  Si nous y arrivons, ce sera encore une fois l’Université de Dschang qui sera magnifiée » a déclaré le Professeur Roger Tsafack Nanfosso.

Par ailleurs, la délégation de UE-Cameroun a pu s’entretenir dans la salle des spectacles et cérémonie avec des étudiants triés sur le volet à qui il a été expliqué le mécanisme de construction d’un dossier pour être éligible. Notons que le programme Erasmus+ 2021-2027 est plus inclusif, plus numérique et plus écologique. Il offre des possibilités pour tous les âges et davantage de choix aux organisations.

Martin Etalobe

En savoir plus sur :

Chaires Jean Monnet

Quel est l’objectif ?

Les chaires Jean Monnet visent à:

  • approfondir l’enseignement sur les études européennes figurant au programme officiel d’un établissement d’enseignement supérieur;
  • dispenser un enseignement approfondi sur les questions européennes touchant des domaines de plus en plus recherchés sur le marché du travail.

Les chaires Jean Monnet sont également encouragées à offrir des ressources éducatives libres et à prévoir des activités d’éducation ouvertes afin de rendre l’apprentissage plus souple et accessible.

Quelles sont les possibilités offertes?

Erasmus+ offre aux établissements d’enseignement supérieur la possibilité de pourvoir un poste d’enseignant spécialisé dans les études européennes, réservé aux professeurs d’université.

Les établissements participants doivent soutenir le titulaire de la chaire dans ses activités d’enseignement, de recherche et de réflexion, afin que les cours dispensés soient intégrés dans le plus grand nombre de programmes possible.

Comment cela fonctionne-t-il?

L’organisation qui souhaite se porter candidate doit être un établissement d’enseignement supérieur établi dans n’importe quel pays du monde. Si l’établissement se situe dans un pays participant au programme Erasmus+, il doit avoir conclu une charte Erasmus pour l’enseignement supérieur.

Les chaires Jean Monnet sont attribuées pour une durée de trois ans et doivent comprendre au moins 90 heures d’enseignement par année universitaire. Le titulaire de la chaire doit en outre exercer au moins une activité supplémentaire par année universitaire.

L’enseignement de 90 heures comprend des cours magistraux, des séminaires, des tutoriels et des cours à distance, mais aucun cours individuel.

Le titulaire de la chaire doit être un membre permanent du personnel de l’établissement candidat et posséder le grade de professeur. Il ne peut pas être professeur invité dans l’établissement candidat.

Que faut-il savoir d’autre?

Si le titulaire d’une chaire doit être remplacé, une demande écrite doit être envoyée à l’Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture». La personne proposée en remplacement doit avoir le même niveau de spécialisation que le titulaire sortant.

Comment poser sa candidature?

Les organisations intéressées doivent introduire leur candidature auprès de l’Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture».

En savoir plus

Le guide du programme Erasmus+ constitue la principale source d’information sur les chaires Jean Monnet. D’autres informations sont disponibles auprès de l’Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture».

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez contacter l’Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» ou la Commission européenne.

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents