Cameroun – Accès à l’eau potable : Un vernissage de collectes de fonds aux couleurs luxembourgeoises en gestation.

À lire aussi

Portée par l’organisation non gouvernementale  What Water, l’initiative relative à la  mise à disposition de ce précieux sésame,   aura lieu le 16 décembre 2022 au village Noah à Yaoundé. Les contours de cet important événement, vous sont donnés  dans cet entretien accordé à notre rédaction par  Gwen Tchoungui, le président de l’ONG luxembourgeoise.  

Alors le 16 décembre prochain What Whater,  organise un vernissage au village Noah où en est l’état des préparatifs ?

Merci beaucoup, on va peut-être commencer par se présenter brièvement.  What water est une ONG luxembourgeoise qui se dédie à l’accès à l’eau propre.  C’ est en effet une très belle exposition qui se prépare avec 11 artistes donc 10 camerounais, une luxembourgeoise 5 ou 6 de renommés plus qu’internationale. La première chose c’est que nous avons choisi un endroit qui s’appelle le village Noah et qui est en train de se vêtir de ses plus beaux apparats.  Je pense que c’est une bonne chose les travaux,  ont commencé il y a une semaine,  ensuite comme vous le voyez nous sommes tous là nous sommes arrivés au Cameroun donc en terme d’avancement pareil,  je vois là de belles progressions l’ensemble des artistes nous ont déjà remis l’ensemble de leurs œuvres,  nous avons ramenés quelques œuvres que nous avions exposé en Europe.  Nous avons eu la chance d’arriver en même temps que les bagages,  jusqu’à là tout va bien, tout est parfait et on se réjouit véritablement de pouvoir recevoir un maximum de personnes que ça soit le 16 décembre, lors du vernissage officiel ou tout au long de la semaine bien entendu.

Alors pour quelle raison  faites-vous l’exposition justement ? Quels sont les objectifs ??

La toute première chose qu’il faut savoir,  c’est qu’il y’a 1 an et demi, nous avons  lancé nos efforts de levée de fonds pour faire des accès à L’eau au Cameroun nous avons déjà fait nos premiers essais au sein de certains  partenaires cette année,  et les premières personnes qui ont répondues à l’appel pour nous aider à lever ces fonds étaient les artistes du Cameroun. Nous sommes persuadés que l’art nous permet de communiquer et de rassembler  dans la paix.  Beaucoup  de sujets qui nous sont chers  et lorsque nous avons appelé ces artistes  en leur q proposant  de venir exposer au Luxembourg pour pouvoir lever ces fonds et  ils tous répondu présent et je leur avais tous promis qu’un jour ce serait au Cameroun que nous organiserons notre exposition j’espère bien entendu que ce n’est qu’une première et qu’il y’aura de nombreuses autres par la suite.

Dans la complexité de l’univers artistique, quelle sera la nature des œuvres qui seront exposées ? Et même le genre artistique ?

Alors nous nous sommes beaucoup plus  spécialisés  sur l’art contemporain. Aujourd’hui nous avons donc 10 artistes qui vont de l’extrême Nord avec quelqu’un qui s’appelle Moustapha Baidji, qui aujourd’hui a le vent en  poupe nous dirons jeune plein d’énergie plein de professionnalisme.  Nous allons à l’Ouest avec deux personnes comme Barthélémy Bitogo  et Akoa Hongson.  Il y a également  une personne qui est  une mère au nom de  Christine Sala que beaucoup de personnes d’entre vous doivent connaître.  Aujourd’hui, elle n’est plus au Cameroun mais très  contente de pouvoir exposer à Yaoundé.  Ça lui tient très à cœur,  elle a exposé avec nous depuis le début. Par ailleurs  on a également des plus jeunes artistes à l’instar de Lauriane Newgon qui fait encore ses études et qui ne pourra pas être  là parce qu’elle est à Douala en train de faire une résidence.  

Donc vous avez également prévu un voyage pour Bangangté pour ramener le contenu ?

En effet, dès le 13 décembre, nous partons en délégation à Bangangté pour pouvoir d’une part inaugurer deux points d’eau qui  ont été finalisés il y a  3 semaines. Donc il y’aura une pause de plaque avec  un échange entre les utilisateurs qui sont les élèves lycée de bawak et également des personnes à proximité de la chefferie de bawak et par la suite,   nous échangerons avec Monsieur le Maire et des équipes.  

Propos recueillis par Oscar Abessolo 

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents