Cameroun – Année académique 2022-2023 : Les grands Challenges de Sup de co

À lire aussi

 

S’articulant autour d’une  performance plus accrue, ils ont été présentés  au cours de la cérémonie officielle de rentrée solennelle couplée à une journée d’intégration, le 09 décembre 2022 à Yaoundé.   

Se maintenir au niveau des meilleures universités privées du Cameroun,  tel est le principal créneau de l’école Supérieur  de formation en commerce et gestion ( sup de co).    En présidant la cérémonie officielle de rentrée solennelle, de ce temple du savoir, Adolphe Minkoa She, le recteur de l’université de Yaoundé II Soa, a pu assisté à une parfaite démonstration des atouts qui feront sans doute l’objet de convoitises des étudiants au cours de cette nouvelle année académique.

À travers une mobilisation digne des grands événements, le campus a su créer une parfaite symbiose entre les  étudiants, le personnel enseignant, les parents  et le  staff administratif.   Il s’agissait d’une  cérémonie  qui marquait non seulement le début d’une nouvelle année académique mais aussi, celui d’un moment de création des liens entre les anciens et nouveaux étudiants de cette institution.

Dans  son discours  de bienvenue, le directeur général de Sup de co, Claire Ngodolo a dressé la feuille de route à remplir  pour atteindre les objectifs nobles de performance. S’adressant personnellement aux parties directement impliquées dans la formation des étudiants, le directeur général les a incité à militer pour une année plus fructueuse relativement le taux de réussite à tous les examens. Elle a par ailleurs invité les étudiants à  redoubler d’ardeur au travail et à  la discipline. Une discipline qui permettra aux enseignants  de dispenser des connaissances de qualité adossées sur bon taux de couverture des programmes.   

Pour cette nouvelle année,  l’école connaitra l’arrivée de nouveaux étudiants ayant pris attache aux différentes filières et clubs dont regorge le campus.  

S’inscrire dans la progression continuelle.

Supdeco,établissementquifait la fierté du Cameroun dans ses différents domaines de formation, comme en témoigne ses multiples partenariats avec des établissements de renom, voudrait obtenir des résultats nettement supérieurs que ceux de 2022.

Selon Pr Joseph Zongang, le directeur des affaires général, les chiffres de l’année académique 2021-2022 enregistrent, un total de  852 étudiants  encadrés dont 328 dans les cycles professionnels, 121 au programme grandes écoles, 423 au cycle Bts. Bénéficiant de l’encadrement  de 117 enseignants, les performances des étudiants ont connu des taux de réussite de  67, 47% au cycle Bts, 89% au cycle professionnel, 94% pour le programme grandes écoles, le taux de réussite pointe à 94%. Soit un  taux global de réussite de 86,77%.

Oscar Abessolo

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents