Cameroun-Budget d’Investissement Public 2021 : Le taux d’exécution physique dévoilé

À lire aussi

Élevé à  74,99%,  il a été présenté le 09 juin 2022,   au cours de la deuxième session  du  Comité National de Suivi de l’Exécution Physico-financière de l’Investissement Public au titre de l’année 2021,  que dirigeait  l’Honorable Rosette MOUTYMBO AYAYI, Présidente dudit comité, par ailleurs Présidente de la Commission des Finances à l’Assemblée Nationale.

Si l’exécution du budget 2021 n’a pas été un long fleuve tranquille,  il convient de noter qu’il a permis au Cameroun de faire de nombreux progrès tant sur le plan de la maîtrise que sur celui de la réalisation. En tenant sa  deuxième session,  le Comité national de suivi de l’Exécution physico-financière de l’investissement public,  visait à  dresser le bilan global de l’exécution physico-financière des projets inscrits au Budget d’Investissement Public (BIP) au 31 décembre 2021. Les travaux se sont déroulés en présence de plusieurs personnalités notamment,  les Directeurs généraux des administrations publics,  les responsables des comités régionaux de suivi,  les chefs des exécutifs communaux et les représentants des communautés villageoises.

Avec un taux de 74, 99% le taux d’exécution physique des projets de 2021  englobe des activités tournant autour de l’opérationnalisation de la Stratégie Nationale de Développement 2020-2030(SND 30),  la poursuite du plan de riposte contre la pandémie de la covid-19 et  l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations. L’on note également le maintien d’une veille sécuritaire sur toute l’étendue du territoire ainsi que la mise en œuvre du plan présidentiel de reconstruction des régions affectées par les crises sécuritaires.

Les travaux tenus dans l’enceinte de l’amphi 300 du ministère de l’économie de la planification et de l’aménagement du territoire,  ont permis de constater que,   la situation de l’exécution physico-financière affiche les statistiques ci-après: un taux d’engagement de 81,41% en valeur relative contre 95,69% à la même période de l’exercice 2020, soit une baisse de 14,28 points; un taux de liquidation de 80,64% en valeur relative,  contre 95,00% à la même période en 2020, soit une diminution de 14,36 points ; un taux d’ordonnancement de 80,49% en valeur relative contre 94,98% à la même période en 2020, soit une baisse de 14,49 points; et un taux d’exécution physique des projets de 74,99% contre 92,36% à la même période en 2020, soit un recul de 17,37 points.

Cette tendance baissière du taux d’exécution physico financière du BIP se justifie par la persistance de certaines difficultés. Notamment l’appropriation insuffisante des procédures de contractualisation des projets, la faible maturation des projets, le faible engouement des prestataires, les lenteurs dans l’exécution physique des projets, l’abandon des chantiers, la crise sécuritaire dans certaines régions, ainsi que les difficultés relatives au mécanisme de suivi de l’exécution des projets etc.

Oscar Abessolo

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents