Cameroun – Charen 2023 : Boca Junior de Mengueck 2 sacré champion

À lire aussi

Le tout premier vainqueur du Championnat de la renaissance de Mefomo s’est adjugé le titre en venant à bout de la formation d’Ajax du village hôte, sur le score sans appel de 2 buts à 0.

L’histoire retiendra que la renaissance du groupement Mebarkono  s’est effectuée avec  le sacre de la formation de Boca Junior de Mengueck 2. Si elle enregistre par là son tout premier titre dans la contrée, il convient de souligner que cette équipe aura surtout tout rafler,   en empochant une enveloppe de champion de 700 mil FCFA, à laquelle s’ajoute, les récompenses et titres individuels de meilleur joueur, meilleur gardien ainsi que celle de meilleur buteur de la compétition.  

Le champion 2023 prive ainsi de titre,  l’équipe d’Ajax de Mefomo qui  s’en sort, avec un cachet de 300 mil FCFA.  La grande moisson des awards   a également enregistré, la récompense du joueur le plus âgé, celle des arbitres, de l’équipe médical et même celle de l’équipe fair-play .

Des objectifs hautement atteints

En procédant à l’organisation du Championnat pour la renaissance de Mefomo 2023,  le comité technique d’organisation entendait faire ressurgir un grand événement footballistique  20 ans après. Visant prioritairement  à actualiser, un mouvement de profonde transformation sociale, culturelle et artistique, afin de contribuer non seulement à la cohésion et l’inclusion sociale des jeunes par le sport,  mais aussi, au renforcement des liens de fraternité entre les populations de l’arrondissement de Mbankomo en général et entre les  ressortissants du  groupement Mebarkono  en particulier, le Charen 2023 aura durant 43 jours, maintenu les populations dans la joie du football avec davantage de divertissement multiforme.

Pour Yves Désiré Ottou Atangana, le Président du Comité Technique d’organisation il s’agit d’une réussite qui devra s’inscrire dans la continuité :  « l’enthousiasme observé au cours de ce championnat ne peut être que de nature à nous demander de revenir l’année prochaine, il nous a été donné de constater qu’il est devenu difficile pour les populations de l’Arrondissement de Mbankomo de s’imaginer une vie sans le Charen »a-t-il déclaré à l’issue du tournoi.

Une organisation future qui selon le Sous-préfet de Mbankomo Nama Cosmas devra intégrer d’autres activités « au Comité d’Organisation, je dirais que si  cela est possible, qu’on puisse intégrer d’autres activités pour les prochaines éditions. Ce qui favorisera par exemple, la réappropriation des Us et coutumes de chez nous. Il est important que pendant les vacances, on joue au football mais il faut également,  que les enfants apprennent à parler leurs langues maternelles, qu’ils apprennent à faire les jeux traditionnels de chez nous. C’est un vaste chantier qu’il est nécessaire de revoir en collaboration avec les autorités traditionnelles », recommande le chef de terre de Mbankomo.

Rendez-vous a donc été pris pour l’édition 2024, qui se voudra encore plus lucrative.

Oscar Abessolo

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents