Cameroun – crise anglophone : Libération de Maitre Amungwa Nicodemus, l’un des avocats de Sisiku Ayuk Tabe

À lire aussi

Après environ une semaine de garde à vue au Secrétariat d’Etat à la Défense à Yaoundé, le juriste a été libéré sous garant ce mercredi 09 juin 2021.

C’est Maitre Pierre Robert Fojou, Avocat à la Cour, membre du Conseil de l’Ordre, représentant du Bâtonnier dans les Régions du Centre, Sud et Est qui informe au sujet de la libération de son confrère

«Le Barreau du Cameroun vient d’obtenir la libération sous garant de  Me Amungwa Nicodemus ! Ont signé en qualité de garant Mme le Bâtonnier Claire ATANGANA BIKOUNA, Me Pierre Robert FOJOU représentant du Bâtonnier Centre Sud Est et Me Daniel NGOS secrétaire adjoint de l’ordre» a-t-il annoncé de manière laconique, sans divulguer les motifs officiels pour lesquels le juriste a passé environ une semaine dans les geôles du SED.

Cependant, au lendemain de son arrestation, un autre avocat, Maitre Nzouango Bertrand , témoin de l’interpellation de Maitre Amungwa Nicodemus, avait déclaré que ce dernier avait été arrêté pour des soupçons de complicité avec des sécessionnistes qui mènent une lutte armée depuis environ cinq ans pour l’indépendance des Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

« Selon Human Rights Watch, après qu’Amungwa s’est plaint d’une violation de la procédure pénale camerounaise dans le cas de son propre client, le gendarme chargé de l’enquête a saisi le téléphone (de l’avocat) en l’absence de mandat, affirmant qu’il avait pris des photos dans les locaux » rapporte Actu Cameroun. « En recherchant les photographies présumées, le gendarme est tombé sur d’autres photos qui documentaient des abus militaires présumés commis dans les régions anglophones du Cameroun, avant d’arrêter Amumgwa« , a poursuivi l’ONG.

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents