Cameroun – Critiques de l’honorable Cabral Libi sur le Minfopra : la mise au point de l’institut publique

À lire aussi

Dans un communiqué  publié le 13 février 2024, la cellule de Communication du ministère de la fonction publique et de la réforme administrative apporte des éclaircies,  sur les propos déclarés par le  député, au cours des activités inscrites dans le sillage de la 58ème édition de la fête de la jeunesse. Tout en qualifiant cette sortie d’indélicate,  jonchée de déclarations « inexactes et populistes », la cellcom explicite, les faits et l’actualité sur les 4 principaux points ayant fait l’objet de critique, à savoir : les questions liées à une prétendue insertion de 10 000 agents dans la Fonction Publique de l’Etat; les prétendus recrutements qui s’opèreraient par l’entremise du chef de secrétariat particulier du MINFOPRA;  la délivrance de faux certificats médicaux vendus par un délégué régional du MINFOPRA et le projet SIGIPES.

Ci-joint le communiqué de le cellule de Communication

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents