Cameroun – Développement communautaire: LE VILLAGE GOUNGEL PASTORAL sur la voie de l’émergence

À lire aussi

Par Katakap Sadjo

Développement communautaire

LE VILLAGE GOUNGEL PASTORAL sur la voie de l’émergence.

LE COMITÉ DE DÉVELOPPEMENT DU VILLAGE GOUNGEL PASTORAL INSTALLER 

La toute première et nouvelle équipe du

comité local de développement du village GOUNGEL PASTORAL voit le jour , elle envisage le rassemblement des filles et fils de cet partie du pays et place l’action en autre axe au cœur de ses priorités pour le deux prochaines années.

Présidé par le sous-préfet de l’arrondissement de Belel, ABBO ABDOULABAGUI , la rencontre tenu le 21 août dernier s’est achevé par l’installation du tout premier bureau du comité de développement du village GOUNGEL PASTORAL et la remise des actes naissance au enfants en manque dans cette localité située dans le département de la Vina, région de l’Adamaoua a une centaine de kilomètres de Ngaoundéré après WASSANDÉ sur la route qui mène à IDOOL. La nouvelle instances dirige est conduit par un duo très jeune OUSSMANOU BABA et SALI ABBA , tous deux la trentaine révolue, ces fils du village ont désormais la lourde charge d’impulser le développement de cette localité enclavée dont les besoins en eau potable, électricité, éducation et santé, infrastructures se posent avec acuité.

Forte d’une vingtaine de membres, notamment un groupe de sage la nouvelle équipe est consciente des enjeux et table déjà sur les d’action  ambitieux a mettre en place pour sortir cette petite localité du sous-développement actuel pour  OUSSMANOU BABA président du comité de développement du village GOUNGEL PASTORAL au grand maux des grands remèdes  » Nous allons soutenir financièrement le secteur de santé avec l’hôpital de district du village, la sécurité avec  comité de vigilance et une aide force de sécurité présente dans le village, le secteur de l’éducation avec les maîtres d’écoles , pour ce citer que ceux la  » Au cours de la cérémonie solennelle d’installation à l’école publique du village couplé à la remise des actes de naissance aux populations, une opération salvatrice rendue possible grâce au partenariat entre l’association régional APDDA , l’agence régionale de l’état civil du Cameroun antenne Adamaoua et la mairie de BELEL. C’est l’aboutissement de la première campagne de recensement et d’enregistrement des personnes vivantes sans actes ou avec de faux documents d’état-civil dans cette localité  » elle même menacé de disparition  » qui vient de rendre sa copie. 19 élèves viennent officiellement de rentrer en possession de leurs actes de naissance a la veille de la rentrée scolaire.

C’était en présence d’une centaine de participants venus des différentes quatre coins de la régions, A l’exemple du maire de la commune de NYAMBAKA 

participation massive, les organisateurs ont mis la barre très haut l’argent étant de tout temps le nerf de la guerre, le villageois ont cotisé séance tenante une somme de plus de 100000 F.CFA pour soutenir les projets de développement notamment les secteurs de la santé, la sécurité, l’éducation entre autres.

Pour une première c’était une victoire et au chapelet des allocutions de circonstance, ce sont succédé tour a tour au pupitre , AWALOU BOBO , Le 2em adjoint au maire de belel qui a souligné l’importance de l’acte de naissance dans la vie d’un citoyen et les différents services auxquels ce précieux sésame donne droit, MOHAMADOU MOUMINI 

Président du bureau exécutif régional de l’association APDDA , Tout en remerciant le sous-préfet de l’arrondissement de belel et le chef d’antenne régionale de la commission nationale des droits de l’homme pour l’Adamaoua présent au manifestation a salué leur accompagnement, il a présenté l’historique et le bilan fort élogieux de l’association APDDA, avec plus de 15.000 actes de naissance reconstitués au moyen de jugement supplétif, pour le bénéfice des citoyens dans la région de l’Adamaoua où l’association a déjà eu à faire ses preuves en déclinant au passage les ambitions de APDDA a l’assistance. Profitant de la tribune a lui offert le délégué départemental de l’emploi et de la formation professionnelle pour la Vina , ABBO YERO a lancé un appel au comité de développement de nouer des partenariats productifs pour inverser de manière significative la courbe et impulser le développement à GOUNGEL PASTORAL notamment par création des centre de formation professionnelle et autres activités génératrices de revenus et emploi. ISHAGA , Le chef d’agence régional du Bunec pour l’Adamaoua, a axé l’essentiel de son propos sur le chantier d’amélioration du système de l’état-civil au Cameroun et les différents changements entrepris pour un meilleur accès des citoyens à ce document de première importance.

Concluant cette phrase, le sous préfet de l’arrondissement de Belel a appelé en ces termes l’élite locale  » Vous avez les moyens, vous avez les Hommes et surtout la foi d’oser, a vous de faire du  village GOUNGEL , un site touristique visitable, un haut lieu de développement agricole comme son nom l’indique, je demande aux autorité traditionnelles, les sponsors, la diaspora, les médias, les amis et sympathisants du village GOUNGEL PASTORALE d’aider le village. 

Par Katakap Sadjo

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents