Cameroun – Développement des infrastructures urbaines : CAMTEL et le MINHDU désormais liés par une convention

À lire aussi

Le lien a été scellé ce lundi18 juin 2022,  à la suite du parachèvement de la signature de contrat, effectuée  par Célestine Ketcha Courtès ministre de l’habitat et du développement urbain et le Directeur Général de la Cameroon télécommunications Judith Yah Sunday, épse ACHIDI .

Le chemin du Cameroun vers l’émergence à l’horizon 2035 et l’implémentation de la Stratégie Nationale de Développement 2020-2030 ( SND 20-30), passent certainement par la bonne appropriation de l’Objectifs de Développement Durable (ODD) 11, visant à réhabiliter et à planifier les villes (ou tout autres établissement urbain),  de manière à ce qu’elles puissent offrir à tous, des opportunités d’emplois, un accès aux services de bases à l’énergie, aux transports, espaces publics et autres, tout en améliorant l’utilisation des ressources et en réduisant leurs impacts environnementaux. Un exercice bien maîtrisé par le ministère de l’habitat et du développement urbain qui, en collaboration avec ses partenaires, s’active pour la  matérialisation de  ce paradigme.

C’est en droite ligne avec ce challenge que s’inscrit la signature de convention entre ce département ministériel et la société Camtel ; signature ayant pour centre d’intérêt, le déploiement des infrastructures et des services haut débit dans le cadre des projets du Minhdu. Tenue dans l’enceinte de l’immeuble ministériel n°1, en présence des personnalités de plusieurs secteurs, cette cérémonie visait à permettre aux différents intervenants, de s’approprier les clauses de la convention, procéder à la signature des parapheurs, et officialiser le lancement du partenariat.

Elle intervient quelques semaines seulement,  après le partenariat signé entre la Camtel et le Minfopra et engage les deux parties à mutualiser leurs moyens humains, matériels et financiers, afin de favoriser sa bonne exécution.

De manière concrète, la Camtel devra s’associer à la maîtrise d’œuvre pour les travaux de déploiement des infrastructures d’attente ou de précâblage des immeubles ou maisons d’habitat, des projets/programmes du ministère, déployer la fibre dans les sites des projets/programmes du Minhdu ou de ses partenaires, et fournir des services de connexité aux résidents locataires desdits sites.

Le Minhdu quant à lui devra s’activer et tout mettre en œuvre pour la réussite du projet. Il se chargera pour cela, de  promouvoir le développement durable des voiries et des réseaux de communications électroniques dans le cadre des politiques d’aménagement et de développement urbain, garantir à son partenaire l’accès au domaine public de l’emprise routière des différentes villes, saisir toute opportunité pour déployer les infrastructures d’attente pour la fourniture des services Internet et l’inclusion numérique des villes; pour tous les projets et programmes d’habitat ou d’aménagement urbain dont il est le maître d’ouvrage.

Le Directeur Général  de Camtel voit en cette signature, une occasion idoine d’anticiper sur des besoins futurs  « Camtel en tant qu’opérateur historique, a l’obligation de fournir les services de télécommunications, électroniques à très haut débit à l’ensemble des populations. Aujourd’hui avec l’avènement des villes numériques, il est important que Camtel anticipe et mette à la disposition du Minhdu à travers le nouveau projet des services de très haut débit. Lorsque ce travail n’est pas fait en amont, on détruit les ouvrages déjà construits, alors qu’on pouvait capitaliser, si ce type de projet existait déjà » a laissé entendre Judith Yah Sunday, épse ACHIDI.

Pour Célestine Ketcha Courtes, il s’agit de matérialiser l’une des vision du Chef de l’Etat à savoir, moderniser les villes en permettant à leurs habitants, d’avoir accès à internet de très haut débit « Cette convention va permettre à Camtel, sur le plan de l’habitat de raccorder nos logements sociaux, les logements sociaux du Chef de l’Etat avec la fibre optique pour permettre aux habitants de nos nouvelles villes, d’avoir accès à très haut débit, à internet. Mais également, nous anticipons le développement urbain car c’est un problème de déplacement de réseau »  a souligné le Minhdu.

Pour mieux cerner les contours de ce projet, le Minhdu a annoncé la mise sur pied d’une plateforme qui permettra aux deux parties de travailler pour la maturation des projets.

Oscar Abessolo

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents