Cameroun – Eclairage public : Luc Messi Atangana illumine la zone rurale de Yaoundé 7

À lire aussi

Les populations de Nkoameyos et Nkol Koumou ont mis fin au pacte qui les liait avec La noirceur profonde  de la nuit. C’est à la faveur de la pose des lampadaires solaires dont le chantier a été visité par l’édile de la ville de Yaoundé le 27 octobre 2022.

« Que la lumière soit, et la lumière fut », c’est par ces parole prophétique que peut se résumé cet autre acte du « Messi » de la mairie de la ville de Yaoundé. Accompagné d’une importante délégation, le premier magistrat municipal du Mfoundi, a supervisé l’effectivité de l’éclairage d’une zone longtemps tapie dans le noir,  une fois la nuit tombée.

Il s’agit d’une visite qui s’inscrit en droite ligne avec la volonté d’embellir la cité capitale, en-là dotant d’infrastructures  et d’accessoires répondant aux défis imposés par la modernité. Tenue quelques mois seulement après la réception, le 21 juillet 2022,  de 98 lampadaires solaires installés sur le tronçon Ahala-Afanoyoa dans la commune de Yaoundé 3, cette descente  a permis à Luc Messi Atangana,  de toucher du doigt,  l’effectivité de la lumière à Nkoameyos et Nkol Koumou, localités situées  dans la  zone rurale de la commune d’arrondissement de Yaoundé 7.

Si la réception des travaux    est annoncée pour les semaines avenirs, il convient de souligner qu’il s’agit d’un projet qui bénéficie  de la maîtrise d’ouvrage de la Communauté Urbaine de Yaoundé.  Représentant la deuxième phase  d’un projet d’installation de 1500 lampadaires dont le   coût global des travaux  est  estimé à 4 milliards de FCFA, ce chantier consiste à équiper le tronçon de candélabres   espacés de 35 m  et  dotés d’un détecteur d’obscurité, qui activent l’allumage   automatique  à la nuit tombée.  Etendus sur un linéaire d’environ 10 km, ces panneaux solaires vont  de Nkolbisson à Nkol Koumou passant par Nkoameyos.

Exif_JPEG_420

Selon l’entreprise Arodel Green, adjudicataire du marché de la phase pilote, il s’agit d’une dotation qualitative qui s’étend sur la durée.  « Ces poteaux solaires avec batterie incorporée sont issus de la dernière technologie en matière de solaire au monde. D’une durée de vie de 15 ans, ces installations seront entretenues depuis l’Hôtel de ville grâce à un logiciel permettant de les éteindre pour économiser les batteries et de voir leur niveau de charge. Nous allons dans un premier temps gérer cet entretien dans le cadre de la garantie d’un an que nous avons donnée à la CUY », laissait entendre  Rodrigue Assogo, Directeur Général d’Arodel,  lors de la réception de la première phase du projet en juillet 2022.

Pour  l’édile  de la ville de Yaoundé, ce chantier  traduit l’ambition de la Communauté Urbaine  d’étendre son réseau d’éclairage public du centre-ville vers les zones périphériques. « Nous voulons doter les zones rurales de Yaoundé,  de mêmes infrastructures que le centre urbain.  Comme ce dernier est suffisamment éclairé, il était question d’étendre cet éclairage dans la zone rurale » a souligné Luc Messi Atangana,  avant d’annoncer la poursuite de cette campagne dans les communes des arrondissements de Yaoundé 1er et Yaoundé 5.

L’initiative a été saluée par les populations riveraines  qui par la voix de  Joseph Koah, Grand Conseiller à la mairie de la ville, par ailleurs conseiller municipal à la CAY 7,   ont tenu à remercier le super maire tout en plaidant pour le bitumage du tronçon désormais éclairé.

Oscar Abessolo

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents