Cameroun – Formation médico-sanitaire dans l’Adamaoua: L’église évangélique luthérienne du Cameroun au service de la formation professionnelle

À lire aussi

Par MOHAMADOU AWALOU

L’IMMENSE RÉALISATION DU DR DOKA TITUS EN DEUX ANS 

Après plus de 15 ans de fermeture, le centre privé d’aides soignants de Ngaoundéré rouvre ses portes au grand bonheur des jeunes passionnés du domaine de la santé avec une nouvelle appellation mieux adaptée aux nouveaux défis et enjeux de l’heure. C’est donc avec raison qu’elle fera les beaux jours de la région de l’Adamaoua sous le vocable d’ « École privée de formation des personnels médico-sanitaires de Ngaoundéré ». Structure de formation qui prend naissance par la décision N°6373 /D/MINSANTE du 11 juillet 2022 portant transformation du centre privé de formation d’aides-soignants de l’église évangélique luthérienne du Cameroun de Ngaoundéré. Autre bonne nouvelle, la création et l’ouverture des cycles de formation des Aides-Soignants Généralistes, des Aides-Soignants option santé communautaire, des Infirmiers Diplômés d’État et des Sages-Femmes/Maïeuticiens.

Pour rappel, la première institution privée de formation d’aides-soignants de la région de l’Adamaoua a vu le jour un 16 mars 1976 par l’arrêté N°154/MSP/DSP/SFPSSI/BPR du ministre de la santé public répondant à la demande introduite par l’église évangélique luthérienne du Cameroun. 

La présentation du nouveau joyaux s’est faite ce mardi 16 juillet 2022 au cours d’une double cérémonie présidé par l’évêque nationale de l’église évangélique et luthérienne du Cameroun, DR JEAN BAIKELE, en présence du secrétaire général de l’Eelc et du Directeur des Oeuvres de santé de l’EelC,Dr DOKA TITUS , dans la salle des conférences de la direction des œuvres de santé de l’EELC située derrière l’hôpital protestant venant par Gambara, c’est également là que sera installé le nouveau né de L’OSSELC avec un laboratoire d’analyses médicales équipé aux standards nationaux, trois salles de classes , une salle des profs, trois bureaux pour le personnel administratif, des toilettes, un jardin pour un départ a annoncé le directeur des oeuvres de santé de l’EElC, Dr DOKA Titus. Autres informations à retenir au sortie de ce jour heureux la transformation de l’hôpital protestant de Ngaoundéré en hôpital de district pour la ville de Ngaoundéré et l’hôpital de Ngaoubela comme hôpital de district de Ngaoubela

Information importante à retenir aussi. À l’heure actuelle, l’hôpital protestant de Ngaoundéré se porte mieux et affiche fière  allure. 

La fille aînée des structures sanitaires de l’église évangélique et luthérienne du Cameroun, se porte désormais comme un charme, logée au quartier norvégien. 

L’hôpital Protestant de Ngaoundéré créé en 1948 comprend dans sa globalité un hôpital de district, un centre de santé intégré, le Centre Luthérien d’Ophtalmologie, la clinique dentaire, le service d’approvisionnement en médicaments, le service de maintenance biomédicale et informatique, la cellule de réparation et de rééducation des femmes victimes de fistules obstétricales etc.

Elle sort donc du gouffre peu à peu, fini les arriérés de salaires et tout autre aléa, car l’hôpital a retrouvé sa sérénité d’antan et les chiffres de fréquentation sont de plus en plus de bonne qualité , une guérison a mettre à l’actif du Dr DOKA TITUS et ses collaborateurs fidèle au Christ dans leurs missions.

L’hôpital protestant de Ngaoundéré est plus connu sous le nom de l’hôpital «Norvégien»

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents