Cameroun – Grève des enseignants: Ces solutions qui viennent de l’ODS

À lire aussi

La voix de l’observatoire du Développement Sociétal,  a été portée par son codonateur, Lilian Xavier Maurice KOULOU ENGOULOU,  lors d’une conférence de presse tenue,  le 19 mars 2022 à Yaoundé.

Si  les prescriptions édictées par le Chef de l’Etat,  dans le cadre du mouvement « craie morte » engagé depuis quelques semaines, semblent ne pas porter effet jusqu’ici, il convient de noter qu’elles représentent déjà un pas vers la solution. En faisant des propositions concrètes,  l’Observatoire du Développement Sociétal a voulu apporter sa pierre à la construction de  l’édifice du retour des enseignants dans les salles de classe.

Selon, le coordinateur général de l’ODS, les mesures salutaires édictées par le Chef de l’Etat,  pourront apporter des solutions temporelles tant, elles feront face à un environnement gangréné de partout par la corruption, la paresse, l’incompétence et une méprisante désinvolture.  Il  a  tout d’abord, suggéré qu’un tamis d’actions réactives réel devrait désormais être pris,   comme une épée de Damoclès au-dessus de l’ensemble de l’administration camerounaise. Le  but ici étant,  de séparer le bon grain de l’ivraie avec en appui des déchéances ou des récompenses selon le cas.

L’ODS suggère également,  que les mesures prescrites au Premier Ministre,  soient mises en œuvre selon la procédure d’urgence en vue,  d’un apaisement rapide de cette grogne des enseignants. La proposition de l’organisation   d’une profonde réflexion a aussi été faite,  pour reformater  l’éducation, fixer des standards compétitifs tant au niveau national qu’international, poser comme socle d’assise la morale et ce qui est l’éducation à la citoyenneté.

L’ODS fait le pari qu’ainsi modelés, les formateurs et leurs apprenants, et dans ce prolongement l’ensemble de la société, s’établissent dans la recherche de l’excellence, avec leur pays comme objectif prioritaire, et par son honneur et sa dignité, trouveront avec fierté,  leur voie sur le chantier de la construction nationale.

Des propositions parallèles

D’un autre point de vue, l’observatoire propose au gouvernement d’étoffer davantage sa communication afin d’informer de manière claire et précise, selon une périodicité à intervalles courts et réguliers, mais également,  au gré des événements ponctuels qui interpellent l’intérêt de notre nation.

Des propositions ont également été faites au corps enseignant,  à l’endroit duquel, l’ODS a suggéré, la modération et l’apaisement.  Il invite les enseignants à garder l’éthique et la déontologie professionnelle «  Qu’ils gardent à l’esprit que de leurs entrailles,  sortent toutes les connaissances, techniques et compétences nécessaires à notre communauté, et que,  perturber ou détruire l’éducation,  c’est se tirer une balle dans le pied, c’est,  s’autodétruire. » a souligné Lilian Xavier Maurice KOULOU ENGOULOU.   Il  a par la suite,  invité le corps enseignant, à   s’organiser au niveau des collectivités territoriales décentralisées, et à dégager de leurs rangs,   une délégation nationale chargée à titre spécial,  du suivi de l’exécution des instructions du Chef de l’Etat telles qu’elles ont été prescrites.

C’est par une invite au patriotisme,  que le coordonnateur de l’ODS a achevé son argumentaire. Il a déclaré pour cela, que  «  le Cameroun est notre bien le plus précieux, et qu’en toutes nos pensées, en tous nos actes, le bien que nous souhaitons pour nous-mêmes est largement tributaire de l’équilibre, la stabilité et la prospérité de notre pays ».

Oscar Abessolo   

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents