Cameroun – Guichet producteurs : Le temps de la récolte dans le Moungo

À lire aussi

Le Département du Moungo vibre au rythme de l’effectivité du Guichet Producteurs, en témoignent les opérations de récupération des intrants par les producteurs enrôlés dans le mécanisme.

Scène de liesse dans les arrondissements du Moungo, à la faveur des opérations de récupération des intrants par les producteurs enrôlés dans le nouveau mécanisme de subventions que subsume le Guichet Producteurs. L’Administrateur du FODECC avec l’appui institutionnel des Ordonnateurs a déployé sur le terrain, des équipes outillées pour accélérer le processus d’enrôlement des Producteurs de la zone test du Moungo. Sur près de 2000 commandes enregistrées depuis le lancement officiel de la phase de démarrage des subventions à Melong (vendredi, 24 juin 2022), plus de mille bons d’achats ont été enregistrés. Tels sont les fruits d’une sensibilisation tous azimuts sur la prépondérance et la pertinence du Guichet Producteurs. L’engouement des producteurs qui touchent du doigt, l’effectivité des subventions est perceptible à travers la récupération de leurs commandes en intrants. En clair, le Guichet Producteurs est gage d’une révolution dans nos pratiques agricoles jadis approximatives.

Le signal de la réussite de son opérationnalisation qui nous vient des arrondissements du Moungo (Melong, Loum, Mombo, Bare-bakem, Mbanga, Manjo, Njombe-Penja, Nkongsamba 3ème, Nkongsamba 2ème, Nkongsamba 1er et Lonako) augure une poursuite rayonnante de l’implémentation du Guichet Producteurs dans les autres régions du triangle national pour l’amélioration de la rentabilité et de la qualité des fèves de café et de cacao.

Le Guichet Producteurs est lancé depuis le 24 juin 2022. Les premières subventions sont en cours de versement dans la phase pilote du Moungo. Près de 2000 producteurs de cacao et de café ont déjà bénéficié de la subvention en intrants agricoles ; ce sont essentiellement les pesticides, les insecticides, les fongicides et les engrais. Les enregistrements se poursuivent dans les postes agricoles du MINADER afin que les 13 mille producteurs attendus puissent également recevoir des subventions d’ici 2 mois. Ces subventions vont progressivement couvrir tout le Cameroun. Soit environ 600 mille producteurs de cacao et de café officiellement concernés. Tel est le défi du Guichet Producteurs.

Un dispositif producteur pour les planteurs

En effet, le processus d’octroi de la subvention est adossé sur le numérique. Le Guichet Producteurs est fonctionnel grâce à trois applications informatiques conçues par le FODECC à travers son partenaire stratégique EDENRED, numéro un mondial des solutions par bons d’achat, qui a développé pour la circonstance Agri4farmers, Agri4registry et Agri4subsidy pour faciliter l’identification des producteurs et de leurs parcelles, ainsi que les transactions en ligne entre les différents acteurs. A chaque acteur opérationnel son application. Ainsi, avec Agri4farmer, le producteur va par exemple s’identifier, géolocaliser une parcelle, commander et retirer des intrants… On est loin des méthodes archaïques de culture de champ comme le comptage des arbres. Le mécanisme simplifie et facilite l’accès aux intrants, aux petits équipements agricoles et autres infrastructures d’appui à la production. Il accompagne le producteur dans l’obtention à temps et en quantité des intrants, lui assure la parfaite maitrise de la superficie de son champ ainsi qu’un suivi personnalisé de son activité agricole par les services déconcentrés du Ministère de l’Agriculture et lui garantit enfin la bancarisation de ses finances.

Le Guichet Producteurs matérialise l’Arrêté N°068/PM du 28 Août 2019 approuvant et rendant exécutoire le Manuel de procédures d’octroi des subventions en intrants et équipements agricoles. Il est l’œuvre du Gouvernement, à travers le FODECC. Il a été officiellement lancé à Yaoundé, le 08 juillet 2021, au cours d’une cérémonie coprésidée par le ministre du Commerce et le ministre de l’Agriculture et du Développement rural. Le démarrage effectif de l’octroi des subventions est la traduction des Hautes Instructions du Chef de l’Etat, Son Excellence M. Paul BIYA, sur la nécessaire numérisation de l’Agriculture devenue un impératif en ce contexte de mondialisation. Autant donc dire que le Guichet Producteurs, au travers des mutations technologiques et sociales qui lui sont consubstantielles, inaugure dans notre pays l’agriculture de seconde génération.

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents