Cameroun – Intégration des nouveaux agents publics : Le Minfopra incite au patriotisme

À lire aussi

Etat d’esprit, devoir et professionnalisme en faveur de l’intérêt de la nation, sont les quelques une des qualités prônées lors du séminaire de sensibilisation des jeunes fonctionnaires sortis de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature, organisé par le ministère de la fonction publique et de la réforme administrative le 07 septembre 2022 à Yaoundé.

L’implémentation de la Stratégie Nationale de Développement 2020-2030 (SND30), passe sans doute par le développement qualitatif et quantitatif de toutes les ressources naturelles,  matérielles  et même humaines. Dans un environnement  où la fonction publique est marquée par la capacité des agents à se servir et non à servir le pays, le Minfopra,  entend bien faire un ménage progressif susceptible de moderniser l’environnement. C’est tout logiquement qu’il a organisé ce séminaire de sensibilisation des jeunes fonctionnaires nouvellement sortis  de l’ENAM, soit la promotion « Dialogue et Tolérance » 2019-2022.

Les travaux présidés par Joseph Le, en présence de personnalités de plusieurs factures, avaient pour thème « éthique et déontologie administrative vade mecum d’un fonctionnaire en début de carrière ».   ils  visaient prioritairement, à sensibiliser les participants  sur les valeurs sacro-saintes de la République, afin de faire d’eux non seulement,  des agents publics disciplinés, loyaux vis-à-vis  des institutions, mais aussi, ceux capables  d’incarner  la responsabilité  étant   outillés dans la mise  en œuvre des exigences pratiques et professionnelles pour relever les défis de  bonne gouvernance et d’une  République exemplaire.

Pour y parvenir, les travaux déroulés en  séance plénière unique articulée autour de six  exposés interactifs, se sont attelés à  fournir aux participants,  les outils pour une bonne maîtrise du rôle social des responsables des services publics ; leurs rappeler les valeurs de patriotisme, de professionnalisme et d’éthique qui devront guider leurs actions futures ; exposer, au regard de l’expérience acquise,  les principes de gestion, les droits et obligations des agents publics etc.

Il s’agit en effet, d’une activité qui traduit la volonté du gouvernement, de  sensibiliser et informer les agents publics, sur leurs droits et obligations ainsi que sur les attentes des citoyens et de l’Etat à leur égard.

Dans son propos d’ouverture, le ministre de la fonction publique et de la réforme administrative, a souligné qu’il était question ici de rappeler aux participants, quels sont leurs droits et leurs devoirs. Tout en rappelant qu’on ne vient pas à l’administration publique pour monter rapidement, Joseph Le,   a tenu à souligner la nécessité pour l’administration publique camerounaise,  de tourner le dos  à certains maux comme la corruption. «  la machine à laquelle vous accédez, est une mastodonte  en pleine mutation et dont la mission principale est d’être le catalyseur de l’ambition de développement du Chef de l’Etat, matérialisée par la vision d’un pays émergent, démocratique et uni dans sa diversité à l’horizon 2035 » leurs a-t-il rappelé.

Les travaux qui se sont achevés sur  une note de satisfaction, ont permis au patron de la fonction publique, d’exprimer sa gratitude à l’endroit de tous les officiels qui ont mis leur expérience  et leurs connaissances du terrain à la disposition des néo agents auxquels il a instruit d’êtres « des modèles et des exemples irréprochables en matière d’éthique et de déontologie ».

Oscar Abessolo

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents