Cameroun : La BDEAC a lancé un nouvel emprunt obligataire multi-tranches dans le but de mobiliser 50 milliards de FCFA.

À lire aussi


La présentation de cette nouvelle opération a eu lieu ce mardi 05 dans la salle de conférence d’un hôtel de luxe de la ville de Douala, en présence de Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, le gouverneur de la Région du Littoral, Dieudonné Evou Mekou Président de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), et d’autres personnalités de tous horizons.

Devant un public bigarré, le président de la BDEAC a expliqué que, les fonds collectés viendront compléter les efforts accomplis par la Banque dans la mobilisation des ressources diversifiées afin de se doter de moyens suffisants pour poursuivre son activité de financements de projets dans les secteurs aussi variés que les transports, l’énergie, l’industrie et l’agro-industrie, le tourisme, l’éducation, la santé, et bien d’autres.

La Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) lance donc son premier Emprunt Obligataire multi-tranches par Appel Public à l’Epargne dénommé « BDEAC (6,20% – 5,95% – 4,70%) NET 2024-2031» sur le marché financier de l’Afrique Centrale.

A travers cette opération prévue du 04 au 22 mars 2024 dans l’ensemble des pays de la CEMAC, la Banque vise à lever auprès de la communauté des investisseurs de la sous-région la somme de FCFA 50 milliards en vue de répondre à la forte sollicitation des Etats et des promoteurs de projet du secteur privé.

Soucieuse de proposer aux investisseurs une opération en adéquation avec leurs attentes, la BDEAC a structuré cet Emprunt Obligataire en trois tranches auxquelles chacun peut adhérer en trouvant son compte, à savoir :

  • une tranche A dont le taux est de 6,20% Net pour une maturité de 7 ans ;
  • une tranche B au taux de 5,95% Net pour une maturité de 5 ans et
  • une tranche C au taux de 4,70% Net pour une maturité de 3 ans.

Conformément au principe d’un Emprunt Obligataire par Appel Public à l’Epargne, l’emprunt « BDEAC (6,20% – 5,95% – 4,70%) NET 2024-2031» est ouvert aux investisseurs institutionnels ainsi qu’aux personnes physiques. Ainsi, tous les investisseurs désirant souscrire pourront le faire auprès du syndicat de placement qui regroupe des établissements bancaires présents dans tous les pays de la CEMAC.

Il importe de rappeler que la BDEAC est un émetteur de référence, qui a déjà eu à lancer consécutivement avec succès, au cours des dernières années, trois (3) emprunts obligataires par Appel Public à l’Épargne (APE).

Ce nouvel Emprunt Obligataire, qui est la première phase d’un programme de 100 milliards de FCFA à lever au titre de l’année 2024, est visé sous le numéro COSUMAF-APE-02/24.

Martin Etalobe

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents