Cameroun : Le journaliste Martin Camus Mimb adresse une lettre spéciale à ses « Gens ».

À lire aussi

Cameroun : Le journaliste Martin Camus Mimb adresse une lettre spéciale à ses « Gens ».

Pour des raisons bien connues de ses followers, il n’avait pas publié depuis un an sur sa page « Martin Camus Mimb » qui compte 150 mille abonnés.

Aux premières heures de ce mercredi 20 juillet 2022, le célèbre Journaliste, Écrivain, Commentateur de matches, Conférencier/Coach et désormais Chrétien pratiquant, a adressé la lettre ci-dessous à ses « Gens » sur sa page « Martin Camus Mimb »

« Lettre à MES GENS…

Depuis lors, vous êtes restés ici devant les portes closes de mes réseaux sociaux. Vous n’avez pas bougé et vous êtes même d’ailleurs allé chercher de la compagnie pour m’attendre et pour veiller. Quel signe d’amour ! Et vous avez fait mieux qu’attendre. Vous avez assuré la sécurité des lieux. Je vous remercie et je viens vous annoncer que désormais j’ai recruté pour vous, un gardien qui vous protégera vous et moi, et qui vous récompensera pour cette fidélité. C’est Jésus Christ.

N’ayez donc ni de doutes, ni de peurs. Parce qu’il m’a aussi demandé de vous dire que les différentes ambassades du diable qui émettent sans compter les visas d’entrée dans le pays de la haine et des combats multiformes, ne doivent pas vous intimider. Ils vont vous rappeler sans cesse le dernier voyage que vous aviez effectué sur leurs terres. Mais dites leur sans trembler, que votre place est dans son Royaume, dans « Le pays où coule le lait et le miel ».

Beaucoup d’entre vous ont été meurtris sans jamais me connaître. Beaucoup d’entre vous ont souffert sans jamais me voir. Je vous suis reconnaissant et je vous annonce que même ceux qui ont sauté de joie, je les invite désormais dans mon nouveau monde, où le pardon est la règle et où la charité est une devise. Rien ne sera plus jamais comme avant, parce qu’il y aura de l’amour en abondance.

Si vous m’avez aimé parce que je suis brillant journaliste, je le serai désormais mieux encore. Si vous m’avez aimé parce que j’étais un frère unique, je le serai mille fois mieux. Si vous ne m’avez pas aimé parceque je vous ai offensé, recevez mon pardon. Quelqu’en soient les cas, je suis une NOUVELLE PERSONNE avec L’Eternel pour guide suprême. Parceque s’il y a un ami fidèle, un seul, c’est Jésus Christ. J’ai désormais la lourde mission de vous parler de lui, et de ses bienfaits.

Le monde et ses attraits ne doivent pas vous séduire continuellement. Venez à Jésus, il vous tend la main. Bien aimés, soyez bénis dans le précieux et puissant nom de Jésus. Que le Dieu qui vous a gardé en mon absence, dans vos douleurs respectives, vous bénisse et vous comble de ses grâces. Que la charité de votre cœur ouvre les écluses des cieux et déclenche la grâce qui vous est promise, au Nom de Jésus Christ ! »

Martin Camus Mimb

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents