Cameroun: Le Ministre de la défense est arrivé à toute allure à Maroua pour réorganiser la lutte contre Boko haram.

À lire aussi

Joseph Beti Assomo entame ce mercredi 28 juillet 2021, une visite de travail de deux jours dans la capitale régionale de l’Extrême-Nord.

« Il sera question de faire le point des opérations de protection des populations ainsi que de la préservation de l’intégrité territoriale de la Région de l’Extrême-Nord » a expliqué le membre du gouvernement dans le communiqué de presse qu’il a fait publier ce mercredi 28 juillet 2021.

L’arrivée soudaine du ministre délégué à la présidence chargé de la défense dans la ville de Maroua est la conséquence de la résurgence d’attaques de Boko haram. En l’espace de  trois jours, les terroristes de la secte islamiste d’origine nigériane ont lancé deux offensives dans certaines localités camerounaises proches de la frontière avec le Nigeria, tuant treize militaires camerounais et un civil.

« Les troupes restent en alerte maximale dans toute la région de l’Extrême-Nord et au-delà des frontières, afin de prévenir de  nouveaux assauts éventuels de l’hydre terroriste Boko haram qui semble avoir repris du poil de la bête suite à la restructuration interne de son idéologie et de sa conquête du terrain » a estimé le Capitaine de Vaisseau Cyrille Serge Atonfack Guemo, Chef de la Division de la Communication au Ministère de la défense. « L’armée camerounaise ne restera pas les bras croisés devant cette nouvelle donne. Elle réagira de manière appropriée pour y faire vigoureusement et efficacement face » a averti le porte-parole de l’armée.

Le Ministre de la défense est donc monté au front pour organiser la contre-offensive dans le but de mettre un terme aux exactions de Boko haram.

Martin Etalobe

Ci-après, les différents communiqués publiés depuis lundi 26 juillet 2021 par le Mindef

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents