Cameroun – Minfopra : les défis de 2024

À lire aussi

Ils ont été présentés au cours de la cérémonie de présentation des vœux, déroulé le 26 Janvier 2024 à Yaoundé.

Doter le Cameroun   d’une administration publique répondant aux critères de la modernité en conformité avec la Stratégie Nationale de Développement 2020-2030 ;  tel est le fil d’Ariane des  actions  du ministère de la fonction publique et de la réforme administrative. Loin d’être  un long fleuve tranquille, ce processus   peut s’appuyer sur le pragmatisme et le dynamisme du Chef de ce département ministériel, boosté par la vision du Président de la République.

Si de nombreuses avancées ont été enregistrées dans la résolution des problèmes posés par le mouvement OTS au cours des  deux dernières années, il convient de noter que le bateau conduit par Joseph Le voudrait s’inscrire dans la continuité.

Pour l’exercice 2024, le minfopra  entend s’activer autour des  mises en service du nouveau SIGIPES ; celle  de la plateforme de vérification de l’authenticité des diplômes ;  la poursuite de la maîtrise des effectifs et de la masse salariale à travers l’opération d’Assainissement du Fichier Solde et Personnels de l’Etat ; ainsi que,   la poursuite de l’implémentation de la cartographie des postes de travail, au sein de l’Administration Publique Camerounaise.

Il sera également question de parfaire  l’apurement des dossiers issus de la phase contentieuse du COPPE(Comptage Physique du Personnel de l’Etat) ; la modernisation et de la sécurisation de l’application KAIROS-Archives ; et surtout de  la poursuite de l’accompagnement des administrations à l’implémentation du PINORAC.

En outre, un accent sera mis sur la poursuite de  la traque  des  déviances éthiques et déontologiques à travers,  la lutte contre la corruption. A titre de rappel, des arrêtés portant suspension de certains responsables ont récemment été signés,  soit quelques  mois après la suspension d’un Directeur  relevé de ses fonctions pour faute de monnayage de services.  

Si tous  ces défis semblent  élevés, ils   pourront néanmoins  compter sur l’ensemble des mesures envisagées dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie : « Conscient du fait que l’atteinte de bons résultats, exige au préalable un minimum de commodités de travail et beaucoup de discipline, il me plait de vous dire qu’en cette année 2024, une attention particulière sera de nouveau accordée à l’amélioration de vos conditions de travail » a souligné Joseph Le.

Le ministre de la fonction publique et de la réforme administrative a entre autres mesures annoncé,  la construction , la rénovation et la sécurisation des locaux ; l’acquisition du matériel informatique et de diverses fournitures de bureau, ainsi que  l’acquisition du matériel roulant à l’effet de faciliter la mobilité de certains hauts responsables dans l’exercice de leurs fonctions.

Rappelons que l’objectif suprême est de faire des personnels du minfopra, des agents   publics guidés constamment par la probité dans l’exercice de vos fonctions.

Oscar Abessolo

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents