Cameroun- Mintp : Voici ce qui est fait pour éviter l’arrêt du trafic sur le chantier routier Matazem-Bamenda en cette saison de pluie.

À lire aussi

Démarrée depuis 5 ans environ, la construction de la route Babadjou – Bamenda a connu plusieurs interruptions à cause essentiellement de la crise socio-politique et militaire dans la Région du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Mais, à la faveur d’un retour progressif à la paix et la décision du Ministre des Travaux publics de sanctionner cet important chantier, la construction de la route est en bonne voie.

Dans la note d’information ci-dessous, la cellule de communication du Ministère des travaux publics fait le point sur la section Matazem-Bamenda.

« Dans le but d’éviter des ruptures de trafic sur la section Matazem-Bamenda, le Maître d’ouvrage a instruit la mobilisation de l’entreprise Bun’s, adjudicataire du contrat pour la réalisation des travaux de réhabilitation de cette section.

Entre Matazem et Bamenda, les équipes et engins de l’entreprise Bun’s sont mobilisés pour le traitement de la chaussée, afin d’éviter toute rupture de trafic sur cette section. Les points de rupture potentiels ayant été identifiés, l’entreprise s’est effectivement mobilisée le jeudi 14 juillet 2022. Son objectif, croiser les attentes du Maître d’ouvrage en ce qui concerne le traitement des points critiques et celui de la chaussée, en cette saison des pluies, pour assurer la circulation des personnes et des biens.

Du reste, les contrats pour la réalisation des travaux sur deux autres sections de la route Babadjou-Bamenda, viennent d’être signés. En effet, sur la section Matazem-Welcome to Bamenda, lot 2, un contrat attribuant les travaux a été signé au profit de l’entreprise Bun’s, tandis que les travaux d’aménagement de la voie de contournement de Bamenda ont été attribués à l’entreprise Bofas ; toutes deux, des entreprises camerounaises. Une seule section reste à présent en attente d’attribution.

Il faut relever que depuis le départ de l’entreprise Soge-Satom, le Maître d’ouvrage avait proposé une réorganisation du projet qui privilégie un allotissement en quatre sections: Babadjou-Matazem (17km), Matazem-Welcome Bamenda (18km), Voie de contournement de la falaise de Bamenda (4,930km) et la section urbaine (traversée urbaine) qui s’étend sur 11,990km.

S’agissant de la traversée urbaine de la ville de Bamenda, nouvelle composante du projet, les études sont en cours. Sur la section Babadjou-Bamenda, le taux d’avancement général des travaux est de 11,3% environ, avec une mobilisation remarquable de l’entreprise Bun’s sur le site. »

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents