Cameroun – Processus de passation de Marché : Luc Messi Atangana renforce les capacités du personnel de la mairie de la ville de Yaoundé.

À lire aussi

Procédés, méthodes et cadre juridique sont au centre des réflexions de  l’atelier organisé du 19 au 20 octobre 2022 à Mbankomo.

La gestion de la commande publique au Cameroun  a connu un développement alterné entre les logiques de centralisation et de décentralisation, en relation avec les orientations de la politique y relative impulsée par le Président de la République. A  la faveur  du décret N°2018/366 du 20 juin 2018 portant Code des Marchés Publics, les procédures de passation des marchés publics ont connu des changements profonds conférant ainsi  aux Maîtres d’Ouvrages des compétences en matière de préparation et de passation des marchés publics qui, jusqu’ici nécessite une compréhension parfaite de la part de tous les acteurs de la chaine.

Déroulé en présence du Président de la Commission Interne de passation de marché auprès de la CUY et de plusieurs responsables de la mairie de la ville, ce séminaire fait suite aux difficultés constatées dans la réalisation des projets de la CUY et vise à renforcer les connaissances des participants,   en terme de  compréhension harmonisée des concepts et prérequis, gages d’une application efficace des nouvelles dispositions réglementaires en la matière.

Exif_JPEG_420

Il est en effet question  pour le maire,  d’améliorer la qualité de la dépense et de renforcer le système statique tel que voulu par la mouvance qu’imposée  la Stratégie Nationale de Développement 2020-2030 (SND30) dont l’implémentation est plus que jamais effective.  Par ailleurs, il s’agit de s’approprier les principes de base contenus dans le décret su évoqué.

Pour une compréhension parfaite des 8 sous thèmes choisis ici, les participants bénéficient de l’expertise  des experts aux compétences avérées.  Ce sont notamment  Joseph  NSEGBE, le  Directeur des Marchés des Travaux Routiers au Ministère des Marchés Publics,  Charleine  NNANGA  et OMENGA Flore Viviane, toutes hauts cadres de la Direction Générale des Marchés des Infrastructures au Ministère des Marchés Publics.

Selon Luc messi Atangana, en tant qu’administration, la CUY se doit  d’accorder une formation continue à tout son personnel. Au micro de nos reporters, il est revenu sur le contexte qui a justifié la tenue dudit atelier. « Le lancement de différents travaux effectués par la mairie nécessite le suivi d’une procédure à savoir celle de passation des marchés publics, celle qui est en vigueur jusqu’à présent est longue et complexe. Il était donc normal que mes collaborateurs s’approprient  ces différentes étapes afin de garantir la préparation et le suivi de ces projets conformément aux textes en vigueur » a précisé le super maire, avant d’inviter les participants à une implication complète en posant le maximum de questions susceptibles de garantir l’appropriation du nouveau cadre normatif des marchés publics.

Exif_JPEG_420

Oscar Abessolo  

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents