Cameroun – Projet MIJEF 2035 : 100 personnes équipées à Makak

À lire aussi

La remise des parchemins a eu lieu,  lors du défilé marquant,  la célébration de  37é édition de la journée internationale de la femme 08 mars 2022.

La célébration de l’édition 2022 de la journée internationale des droits de la femme, restera sans doute,  mémorable pour les populations de la localité de Makak.

Le maire de Makak,  Jim Esapa Esapa, celui de Mbonlog Jean Jacques II, des autorités administratives et politiques,  ont accompagné le Représentant Résident de l’Institut Africain d’Informatique,  Armand Claude Abanda lors de cette cérémonie. Un rituel  qui donnait,  aux apprenants d’une formation qui aura arrimé des jeunes,  femmes et enfants de la commune de Makak à la modernité et   aux défis imposés par l’ère du numérique.

 Gracieusement offerte par le conseiller régional pour le Nyong et Kelle,  Agnes Mbeng,  par ailleurs présidente de la section RDPC Makak Centre,  cette formation de 100 personnes visait,  la célébration de la politique de promotion des techniques de l’information et de la communication,  prônée par le président de la république et son épouse Chantal Biya à travers le projet MIJEF dont le principal ambassadeur est le Représentant Résident de l’IAI-Cameroun. politique de formation de masses a l’outil numérique ayant déjà permis d’équiper plus de 400.000 personnes et 5000 ingénieurs sur l’ensemble du territoire national.

Le Sous-préfet de Makak a exhorté les populations à saisir l’opportunité qui leur a été offerte par l’IAI en adhérant massivement à ces formations. Pour Agnes Mbeng,  le déroulement de cette  de parchemin  lors de la JIF 2022,  avait pour principal objectif,  d’interpeller les femmes à continuer de se former aux TIC « Il faut que les TIC trouvent une place à Makak. Aujourd’hui est une grande première. Qu’elles n’utilisent pas cette formation qu’elles ont reçue pour faire des salissures sur les autorités. Mais faire des choses positives en ligne comme le commerce. Proposer et vendre leurs marchandises par exemple » a-t-elle souligné.

Selon le Représentant Résident de l’IAI- Cameroun Armand Claude Abanda,  dont la présence dans cette localité est un rattrapage,  il est projeté la   création  d’un point focal. Il a pour cela souligné que si l’engouement se faisait ressentir,  il installerait un centre IAI à Makak.  

Oscar Abessolo

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents