Cameroun : Sacrilège au sein de la Dynamo FC de Douala.

À lire aussi

« Dynamo FC de Douala perd par forfait son match des 32eme de finale de la Coupe du Cameroun contre Tout puissant d’Obang II, il est condamné à payer une amende de 500 mille FCFA et Dynamo FC est automatiquement exclu de la Coupe du Cameroun de la prochaine saison 2022/2023 ». Telle est la substance de la décision rendue le 14 juillet 2022 par la commission fédérale d’homologation et de discipline de la Fecafoot.

De l’inédit dans l’histoire pourtant pleine d’anecdotes du club mythique de Douala, patrimoine du peuple Bassa’a-Bati-Mpo’o.

La nouvelle direction de Dynamo football club de Douala, élue il y a deux mois seulement, a ainsi commis le sacrilège de ternir l’image du club septuagénaire, jamais battu en finale de cette prestigieuse compétition placée sous la présidence du Chef de l’Etat.

 Sous le magistère de l’emblématique Paul Morand Mbous et Cie, les Bon Ba Njob ont remporté les finales de Coupe du Cameroun de 1979 contre PWD de Bamenda (3-1) 1981 contre Union sportive de Douala (2-0) et 1998 contre Canon sportif de Yaoundé (1-0).

Rendu au stade du centre d’Excellence de la CAF à Mbankomo le 12 juillet 2022 pour un match des 32eme de finale de la Coupe du Cameroun contre Tout Puissant d’Obang II, Dynamo football club de Douala « a abandonné le match à la 27eme minute alors qu’il s’est retrouvé avec 7 joueurs seulement sur le terrain » peut-on lire en substance dans le rapport de l’arbitre.

Cette situation déshonorante est la conséquence d’un désaccord au sein de la nouvelle équipe dirigeante.

« Le bureau était divisé sur la participation de Dynamo. D’un côté certains étaient contre et en face, d’autres estimaient qu’il ne fallait pas manquer cette occasion de sauver notre saison après l’échec en championnat Elite 2. Après moult négociations, l’équipe s’est tout de même rendue à Mbankomo sauf que là-bas certains joueurs manipulés, ont simulé des blessures. L’équipe s’est retrouvée avec 7 joueurs seulement sur le terrain. Selon le règlement, ce nombre est insuffisant pour continuer le match » explique à Gazeti237.com, un membre du directoire de Dynamo FC de Douala. « Depuis que la Fecafoot a publié sa décision, la tension est montée d’un cran chez les membres du club. Certains exigent déjà la destitution de Madame Yetna Chicot Audrey, qui a succédé récemment à Isaac Sinkot au poste de président du club » ajoute notre source.

Ci-dessous, une copie du PV d’homologation du match Dynamo de Douala contre Tout Puissant d’Obang II

Contact Whatsapp Gazeti-237.com/ 691 57 28 00/ 670 44 84 66

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents