Cameroun – Tronçon Ekounou-Nkomo : Luc MESSI ATANGANA évalue les travaux

À lire aussi

La date probable de livraison du chantier, a été donnée à  l’édile de la ville de Yaoundé, à l’issue de la visite qu’il a effectué le 12 octobre 2022.

Alors que l’actualité de la ville aux sept collines est marquée par des supposés affirmations sur la destruction  du monument « le patriote », le maire Luc Messi Atangana, suit son agenda bien chargé. Il a  évalué le niveau d’avancement des travaux de réhabilitation du tronçon de route Labogenie Ekounou-Carrefour Nkomo dont  le lancement a eu lieu  il y a environ un trimestre.

En compagnie de ses collaborateurs et des responsables de l’entreprise en charge des travaux, le premier magistrat municipal  de la ville de Yaoundé, a pu constater le déroulement normal et satisfaisant du chantier et en a profité,  pour avoir une idée sur  le problème de libération de l’emprise de la route, principale difficulté à laquelle   est confrontée l’entreprise prestataire.

En effet, le tronçon est jonché   de tombes et des empiètements des riverains par endroit.  Ce qui rend difficile le déroulement parfait  des travaux.

 Luc Messi Atangana n’a pas manqué de donner des consignes fermes à cet  effet. «  j’ai donné des indications pour surmonter ces difficultés pour que l’entreprise avance normalement. Aux  riverains installés sur la dépendance de la route, j’ai demandé qu’on leur donne un délai  pour que eux-mêmes commencent à démonter leurs baraques de sorte qu’au moment où la Communauté urbaine passera, que cela ne donne pas l’impression que c’est elle  qui procède à la démolition. Ce sera une libération normale qui permettra à  la route d’avoir  la largeur et la qualité requises» a souligné le maire de Yaoundé.

Si l’entreprise prestataire a été freinée par les difficultés sus évoquées, il convient de noter qu’elle connait un état d’avancement rassurant. Selon les responsables, la réception des travaux aura  lieu en fin d’année 2022 ; plus précisément quelques jours avant la fête de Noël.  

Pour rappel, ce chantier s’inscrit dans la volonté de la mairie de la ville, de faire de la capitale politique camerounaise, une cité moderne possédant des infrastructures qui  répondent aux critères du développement tant annoncé dans la SND 30.

Oscar Abessolo

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents