Cameroun: Un gendarme accusé de bavure après la mort par balle d’une élève de 3ans à Buea.

À lire aussi

Cet assassinat a plongé depuis ce matin du jeudi 14 octobre 2021 la ville chef-lieu de la Région du Sud-Ouest dans le chaos.

L’incident a éclaté très tôt ce jeudi à un poste de contrôle de la gendarmerie près du mythique stade de Molyko.

« Un gendarme a interpellé une voiture personnelle qui avait abord, une femme au volant et sa fille qu’elle accompagnait à l’école. Je ne sais pas s’il manquait une pièce dans le dossier de la femme mais, j’ai entendu une dispute qui a éclaté entre cette dernière et le gendarme. La femme a démarré sa voiture pour s’en aller. C’est en ce moment que le gendarme a ouvert le feu sur l’arrière du véhicule. La balle tirée a atteint l’enfant à la tête. La petite fille de 3 ans est morte sur le champ » a relaté un riverain joint au téléphone par cameroon-info.net.

« Tout le monde qui était aux alentours a paniqué et personne n’a compris pourquoi le gendarme a tiré. Mais dès que l’information sur la mort de l’enfant a circulé, j‘ai vu une foule en furie lyncher le gendarme » a ajouté notre source.

La population en colère a transporté la dépouille dans les services du gouverneur de la Région du Sud-Ouest situés à environ cinq kilomètres du lieu du drame.

L’autorité a mobilisé les forces de l’ordre pour tenter de ramener le calme.

Cet incident grave vient en rajouter une couche au conflit dans les Régions anglophones du pays, en proie depuis cinq ans à une guerre d’indépendance.

Martin Etalobe

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents