Accueil Faits Divers Cameroun: Voici la réaction de la police dans le cadre de l’affaire...

Cameroun: Voici la réaction de la police dans le cadre de l’affaire «Nourane Fotsing ».

Le mardi 20 juillet 2021, l’honorable Nourane Moluh Hassana, épse Fotsing a quitté Douala, sa ville de résidence, au volant de sa voiture pour aller célébrer la fête de la Tabaski à Foumban.

Durant le parcours, elle a eu une altercation avec la police à Bafoussam. Selon des témoins, la scène se passe autour d’une mosquée où le gouverneur de la Région de l’Ouest, Augustine Awa Fonka, s’est rendu mardi matin pour la prière de l’Aid el-Kebir. En raison de la présence en ce lieu du patron de la Région du soleil couchant, la police a barricadé la rue principale qui mène à Foumban, dans le département du Noun.

L’érection de cette barrière est à l’origine de l’altercation qui a opposé des hommes en tenue à l’élue du peuple parce que cette dernière a tenté de forcer le passage. Sur ce coup, les comportements  de la police et de la députée ont suscité une vague d’indignation.

Informé de cette altercation, le Gouverneur de la Région de l’Ouest a amené les deux parties à fumer le calumet de la paix.

Ce jeudi 22 juillet 2021, la police est revenue sur cette affaire en rappelant les missions de ses éléments dans la société.

« Policier, un serviteur engagé mais malheureusement pas toujours compris par les usagers… Sur le terrain, le policier, dans la plupart des cas, n’agit pas de sa propre initiative. Il exécute les ordres de sa hiérarchie et de toutes les autres autorités compétentes dans l’intérêt général des populations » a déclaré le présentateur de « Canal Police » sur l’antenne du Poste national.

Cliquez sur le lien suivant pour écouter la réaction intégrale de la DGSN