Cryptomonnaie, une conférence d’Émile Parfait SiMB interdite.

À lire aussi

Une décision du sous-préfet de Douala 1er a interdit la conférence que Émile Parfzit Simb et Simon Ouedraogo avaient prévu d’organiser le samedi 25 septembre au St John Plazza de Bonapriso à Douala.

Soupçonnée d’être une  opération de promotion de la plate-forme Liyeplimal de GIT que la Cosumaf par deux fois et le Ministre des Finances ont interdit parce que frauduleux, ladite conférence n’a pas fait l’objet de déclaration préalable et allait être financée par la monnaie LIMO, une devise inconnue, non officialisée et gérée uniquement par M. Simb qui a réussi à jeter une dizaine de collaborateurs en prison avec le soutien de magistrats et gendarmes tous membres de sa plate-forme illégale, selon une enquête de Kalara.

Cette interdiction de conférence est la première d’une série de mesures que le Gouvernement,  la BEAC, la Cosumaf et la Cobac sont en train de prendre pour débarrasser le marché camerounais des imposteurs spécialistes de la pyramide de Ponzi (Journal le jour, vendredi 24 septembre 2021).

NLG

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents