DERNIÈRE HEURE: La contre attaque des prisonniers du MRC après une action du Tribunal militaire

À lire aussi


Des militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) dont Alain Fogue et Bibou Nissack arrêtés il y a plus d’un an dans le cadre des marches de protestation seront jugés demain vendredi 24 décembre au Tribunal militaire de Yaoundé.

Dans un post publié ce jeudi 23 décembre 2021 en début de soirée, Me Hippolyte Meli Tiakouang, le porte-parole des avocats du Mrc, fait savoir que ses « clients » contestent d’office les avocats commis par le Tribunal Militaire.

Il donne plus de détails dans le post ci-dessous publié ce jeudi 23 décembre 2021 à 18h30

Hippolyte Meli Tiakouang

2 min  · DERNIÈRES HEURES: Les avocats commis d’office par le Tribunal Militaire de Yaoundé contestés par un acte signé ce matin par le Pr Fogue et 39 autres qui pourront être conduits de force à l’audience présidée par le Colonel Misse Njone. »

(…) autant nous récusons la compétence morale, intellectuelle et professionnelle de ces deux avocats du Tribunal à comprendre nos opinions et à nous défendre. »

indique le contenu de cette lettre destinée au collège de trois militaires magistrats composant le Tribunal Militaire, qui leur rappelle à nouveau son incompétence à juger les civils qu’ils sont.

Le procès « spectacle » du Tribunal Militaire de Yaoundé du 24 décembre 2021, s’annonce tragique pour les libertés, tragique pour la justice et s’acheminera peu à peu vers des procédures disciplinaires contre les avocats commis d’office, qui joueront le jeu de la force armée contre leurs clients !

Mme la Bâtonnière de l’ordre des avocats est copiée de la lettre, ainsi que Monsieur le Rapporteur Spécial sur les Prisons, les conditions de détention et d’action policière en Afrique.

Le petit Noël pour tous reste attendu !

Par Hippolyte Meli Tiakouang, le porte-parole des avocats du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc)

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents