Football: Des chiffres historiques dans le International Transfer Snapshot de la FIFA pour janvier 2023

À lire aussi

Un nombre record de 4 728 transferts internationaux a été enregistré dans le football féminin et masculin

Les indemnités de transfert versées par les clubs atteignent de nouveaux sommets, avec des dépenses s’élevant à USD 1,57 milliard 

La FIFA vient de publier son International Transfer Snapshot (janvier 2023), qui analyse l’activité du marché des transferts au cours de la période d’enregistrement récemment achevée. Ce rapport confirme les chiffres record en termes de transferts internationaux et d’indemnités de transfert. 

Ainsi, 4 387 transferts internationaux ont été enregistrés dans le football masculin en janvier 2023. Il s’agit d’un record depuis le lancement du système de régulation des transferts de la FIFA en 2010. 

Les indemnités de transfert versées par les clubs ont également atteint un niveau sans précédent avec USD 1,57 milliard, soit quelque USD 230 millions de plus qu’en janvier 2018, date de l’ancien record. 

Les clubs anglais en tête

Le nombre de transferts dans le football masculin a augmenté de 14,4% par rapport à la même période en 2022 (3 834), avec la valeur totale des indemnités de transfert en augmentation de 49,9% par rapport aux sommes dépensées en janvier 2022 (USD 1,05 milliard). Avec USD 898,6 millions – soit 57,3% du total de janvier 2023 à l’échelle mondiale –, les clubs anglais ont été les plus dépensiers, devançant de loin les clubs français et leurs USD 131,9 millions. 

De nouveaux records pour le football féminin

Le football féminin a lui aussi établi un record historique en termes de transferts internationaux, puisque 341 ont été enregistrés au total, soit une hausse de 30,2% par rapport à janvier 2022. De même, les indemnités de transfert dans le football féminin ont atteint un montant encore jamais vu de USD 774 300. C’est la Colombie qui domine le classement des transferts entrants avec un total de 35 arrivées, tandis que la Suède et les États-Unis sont les deux pays ayant enregistré le plus de transferts sortants avec 26 départs chacun. 

C’est la troisième année consécutive que la FIFA publie un rapport peu après la conclusion d’une période de transferts internationaux de janvier, fournissant un aperçu du marché dans le football masculin comme féminin. 

La FIFA publiera son prochain rapport début septembre à l’issue de la période d’enregistrement de juillet/août

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents