Des opposants menacent de sauter sur la prison de Douala.

À lire aussi

Image d’archives

Certains militants et sympathisants de l’opposition s’étaient donnés rendez-vous dans la matinée de ce dimanche 03 octobre 2021 devant la prison centrale de Douala. Ils avaient prévu manifester pour réclamer la libération des prisonniers « politiques » détenus au sein du pénitencier de New Bell, selon une source Gazeti237.com.

Mis au parfum de cette information, le Régisseur de la prison a alerté depuis hier soir les autorités. Il a aussi tenu dans l’urgence en nocturne une réunion à l’issue de laquelle il a enjoint tous ses collaborateurs d’être présents ce dimanche matin « au boulot ».

De leurs côtés, les autorités ont déployé des véhicules, gendarmes et  policiers anti-émeutes devant les installations de la prison centrale de Douala.

Ainsi, la circulation des véhicules est interdites sur l’axe Marché central – Commissariat de sécurité publique de Douala 2eme, non loin du lieudit Carrefour Shell New-bell.

Gazeti237.com a aussi constaté que des pick-ups de la gendarmerie ont aussi pris position dans certains carrefours au quartier Village et à Ndokoti, deux points chauds de la capitale économique.

Ce déploiement des forces de l’ordre a jusqu’ici empêché la manifestation projetée.

Situation suivie par Gazeti237.com

NLG

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents