Eliminatoires CAN U23 : Le Cameroun fait appel à sa légion étrangère pendant que le Gabon va-t-en-guerre

À lire aussi

Les équipes olympiques du Cameroun et du Gabon disputeront le 24 mars 2023 ( à   Franceville) et le 28 mars 2023 ( à   Yaoundé), le dernier tour des éliminatoires de la CAN de football des moins de 23 ans. Le vainqueur de cette double confrontation sera qualifié pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations prévue en novembre prochain au Maroc.

Si proche du but, l’équipe du Gabon met tous les atouts de son côté pour passer. Un stage bloqué au mois de février dernier au Caire sanctionné par un match amical perdu 0 but contre 3 devant la sélection égyptienne des moins de 23 ans et la convocation de huit de ses meilleurs jeunes footballeurs professionnels à l’Etranger.

« Nous allons en guerre contre le Cameroun. Ça passe ou ça casse. Mais à mon avis, je crois que ça va passer » espère Saturnin Ibela, l’entraîneur sélectionneur du Gabon qui a affiché les ambitions de son équipe le samedi 11 mars dernier à Libreville au moment de dévoiler la liste de ses 23 commandons contre le Cameroun.

Dans la tanière des Lions indomptables espoirs, le staff technique conduit par Guy Armand Feutchine est bien organisé et minutieux dans la préparation sans tambour ni trompette. Il a entamé la dernière ligne droite avant la double confrontation contre les Panthères, en convoquant 17 joueurs de la diaspora camerounaise. Ce sont sans doute les retombées de sa tournée de prospection en Europe en octobre 2022 au cours de laquelle il s’était évertué à persuader certains jeunes footballeurs de la diaspora camerounaise de rejoindre la tanière des Lions espoirs. Tout a été mis en œuvre à la Fecafoot pour que les binationaux et autres sollicités par le coach, intègrent cette sélection dès que possible.

La légion étrangère va rejoindre dans la tanière à Yaoundé, des joueurs locaux en stage depuis près d’un mois.

Avant le dernier match amical gagné 3 buts à 0 contre AS Fortuna de Mfou il y a une semaine au centre de la CAF à Mbankomo, l’entraîneur en chef Guy Feutchine avait déjà annoncé l’injection du sang neuf dans la tanière. « Nous arrivons là, à la fin de la première phase de notre préparation, avant le match contre le Gabon. Pendant les 16 jours passés ensemble, nous avons été honnêtes avec vous, en vous disant que nous sommes satisfaits du rendu de votre travail. Mais, tout ce groupe ne peut malheureusement pas faire partie du voyage, il va falloir faire des choix, car des joueurs professionnels de la diaspora viendront à partir de lundi prochain (13 mars 2023, NDLR), pour la constitution du groupe qui ira à Franceville au Gabon » avait déclaré Guy Feutchine, propos rapporté par le Team press officer, David Eyengue, dans un article publié sur le site de la Fecafoot.

Selon nos sources, le plan de préparation de l’équipe du Cameroun se déroule sans couac, avec des joueurs qui affichent une très forte motivation pour ne pas rater le rendez-vous de Maroc 2023, passage obligé pour le tournoi de football des Jeux olympiques Paris 2024.

Martin Etalobe

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents