Formation des cadres de la fonction publique : L’ENAM et l’ENA mutualisent leurs efforts

À lire aussi

L’approfondissement de la coopération entre l’Ecole nationale d’Administration et de Magistrature du Cameroun (ENAM) et l’Ecole nationale d’Administration de la République du Gabon(ENA) était au centre d’une visite de travail de la partie gabonaise en terre camerounaise une séance de travail au ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative, le 28 décembre 2023. 

Le constat est clair : Il n’y a pas de nuages entre Libreville et Yaoundé. En effet, juste quelques jours après la visite du président de la République du Gabon, le général Oligui Nguema, le Cameroun vient de recevoir d’autres hôtes venant de ce pays frère et ami. Traduisant ainsi la cordialité des rapports entre les deux pays, cette autre visite d’une délégation gabonaise au Cameroun est intervenu dans le cadre de la modernisation et de l’actualisation des offres de formation de l’ENAM et de l’ENA.

Débuté au sein de l’école en charge entre autres de la formation des cadres de l’administration publique camerounaise, cette visite de travail a eu pour apogée, la rencontre entre le ministre en charge de la fonction publique et de la Réforme administrative, Joseph Le, et la délégation gabonaise conduite par le directeur de l’ENA.

Au sortir de cette rencontre, la partie gabonaise s’est dit satisfaite des séances de travail effectuées avec les dirigeants de l’ENAM, lesquelles ont eu pour objectif de renforcer le partenariat entre les deux institutions de formation. Mieux encore il a été question de l’approfondissement d’un certain nombre de projets commun allant dans le sens d’une meilleure formation des cadres de l’administration de ces deux pays. « Dans le cadre de la modernisation et de l’actualisation de nos ordres de formations, il nous a semblé opportun de venir auprès d’une institution sœur pour travailler avec eux sur nos offres de formation », a indiqué le directeur général de l’ENA.

Reconnaissant que l’ENAM occupe des standards de qualité élevé, l’ENA également, c’est donc pour mutualiser les expertises que la partie gabonaise a fait le déplacement pour Yaoundé. Mais également pour partager les différentes expériences pour une meilleure qualité des administrateurs des fonctions publiques respectives des deux pays. « Nous avons de nouvelles filières qui vont ouvrir pour lesquelles l’ENAM est déjà en avance. Nous sommes donc venus pour travailler que nos deux institutions sœurs puissent avancer ensemble pour une meilleure qualité des fonctions publiques du Cameroun et du Gabon », ajoutera-t-elle.

En outre, la visite de travail a été l’occasion pour les deux parties de dresser le bilan du partenariat entre les deux institutions, d’explorer les domaines susceptibles d’aboutir à de nouvelles pistes de coopération et d’enrichir et de renforcer la formation initiale.

O. A

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents