Hommage à HASSOUMI ABDOULAYE, le Délégué régional Minfopra de l’Est : Joseph Le, entre regret et célébration de vie.

À lire aussi

Accompagné  de ses plus proches collaborateurs, de certains personnels de son département ministériel et des autorités administratives du Lom et Djerem  et de l’arrondissement de Mandjou, le ministre de fonction publique et de la réforme administrative a rendu une visite de réconfort à la famille  du défunt. C’était au  cours d’une cérémonie organisée le 01er juin 2024 à Waldé Gori.

Décédé le 25 mai 2024, de suite d’une maladie, Hassoumi Abdoulaye a été inhumé le lendemain conformément à la tradition musulmane.  Arraché brusquement à la vie, l’ex Délégué Régional du Minfopra pour la région de l’Est n’aura pas eu l’occasion de dire au revoir,  ni à sa famille et encore moins à ses collègues.   C’est conscient de l’énorme perte subie par le Cameroun et surtout le parti au pouvoir, que Joseph Le a tenu à lui rendre un vibrant hommage.

Bien que dans l’incapacité de faire revivre l’illustre disparu, le Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative était porteur d’un message de réconfort. Après avoir exprimé la douleur qui était sienne, Joseph Le a invité l’ensemble de l’assistance à la célébration de la vie de celui qui aura été tour à tour Chef de service au ministère des  relations extérieurs ;  chef de la cellule études, coopération et nouvelles technologies au minfopra, avant d’occuper le poste de Délégué Régional : « En effet, au plan professionnel, la disparition de ce Haut Commis de l’Etat est une énorme perte, en raison de ses habilités et compétences qu’il a sues mettre au profit de l’Administration Publique Camerounaise dont la mise en œuvre au niveau  opérationnel de certaines réformes engagées par nos soins portent justement son estampille » a indiqué le ministre qui voyait en lui un atout  pour le suivi  réussi  de la feuille de route prescrite à son département ministériel.

Le patron de la fonction publique a également usé de sa position en tant que  camarade de parti du défunt, pour saluer le dynamisme dont il a fait preuve, en ce qui concerne notamment, le rassemblement de la communauté Mbororo dans le département du Lom et Djerem « Nous l’avions détecté à un moment clé de la vie politique de notre Région, il constituait pour nous un véritable JOCKER, en raison du rôle stabilisateur et mobilisateur qu’il jouait au sein d’une communauté Mbororo de Mandjou, dans le Département du Lom et Djerem qui n’arrête pas de recevoir les assauts permanents des autres Partis Politiques, qui ont développé ces derniers temps une envie de s’implanter à l’Est, pourtant bastion imprenable et citadelle du RDPC » a-t-il martelé.

Tout en invitant les uns et les autres à soutenir la famille et les enfants du défunt, Joseph Le les a appelé   à suivre les convictions politiques de l’illustre disparu, en adhérant aux valeurs du parti au pouvoirs : « Et je voudrais dire à nos frères et sœurs de la communauté Mbororo ici présents et même aux absents,  qu’au regard des assauts qui vous viennent d’autres partis politiques mais davantage des marchands d’illusion, de ne pas céder ou vous laisser embobiner. Le meilleur hommage que vous, nous puissions rendre à ABDOULAYE c’est justement de rester fidèle à sa ligne politique » a rappelé l’élite politique de la région de l’Est.

La cérémonie s’est achevée par la remise au Chef de famille,  d’une sépulture avec un message spécial, écrit en 3 langues.

Oscar Abessolo  

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents