Ingéniosité et excellence : Des anciens étudiants de ICT University remportent le concours accelarate Africa.

À lire aussi

Grâce à leur innovation sur le kit portatif de détection  de cancer du sein, Anzia Juvis, Abdoul Azis, Baimam Boukar Jean Jacques et  Chendjou Honore se sont adjugés la première place du podium d’un challenge,  qui a mis  compétition 20 projets multisectoriels. La finale s est déroulé le 29 février 2024 à Yaoundé.

Joindre la théorie à la pratique est l’un des défis les plus recherchés dans les systèmes éducatifs mondiaux. Si le gouvernement camerounais s’active à cet effet à travers la professionnalisation de plus en plus ascendante des enseignements, l’exercice fait l’objet d’une parfaite maîtrise à l’université des TIC.

C’est du moins, ce que laisse transparaître le sacre de ces 4 étudiants au concours Accelerate Africa, une initiative mise sur pieds pour aider les startups à développer leur stratégie et à se préparer à l’investissement.

Anzia Juvis, Abdoul Azis, Baimam Boukar Jean Jacques et  Chendjou Honore viennent en effet de remporter le concours grâce au  projet, « The Intellibra » un kit composé d’un système d’imagerie par ultrasons portable intégré dans un soutien-gorge avec une application mobile conviviale.  L’appareil à ultrasons émet des ondes dans les tissus mammaires, capture les échos et envoie les signaux à l’application mobile. Répondant à l’un des critères notamment celui de l’ingéniosité innovante, le intellibra permet aux utilisateurs de lancer des analyses et recevoir des informations diagnostiques dérivées d’algorithmes d’apprentissage automatique. Selon Anzia Juvis chef d’équipe,  il s’agit d’une  solution complète qui  facilite non seulement un diagnostic rapide, mais offre également des options de stockage, de partage et de communication des dossiers médicaux avec les professionnels de santé.

Le projet remporte ainsi la palme d’or d’un concours qui a mis en compétition 20 projets. Il qualifie les académiciens de l’Université des TIC à la finale internationale qui aura lieu  à Abu Dhabi en mai 2024.

Pour rappel, le concours Accelerate Africa est dirigé par deux investisseurs en capital-risque renommés, à savoir Iyinoluwa Aboyeji et Mia von Koschitzky-Kimani, qui ont non seulement construit, mais aussi financé et conseillé de nombreuses équipes fondatrices africaines, dont des entreprises à succès telles qu’Andela, Flutterwave, Moove et Daystar Power.

Ce programme ambitieux vise à soutenir les fondateurs africains « audacieux et visionnaires » qui s’efforcent de résoudre certains des problèmes les plus pressants du continent. Il accélère leur développement sur une période de huit semaines, culminant avec une journée de démonstration au cours de laquelle ils auront la possibilité de lever des capitaux d’amorçage auprès de certains des investisseurs les plus éminents spécialisés dans le marché africain.

Cette initiative offre une opportunité inestimable aux entrepreneurs africains pour propulser leurs startups vers de nouveaux sommets, en leur fournissant un accès à un réseau d’experts et d’investisseurs qui peuvent catalyser leur croissance et leur succès. Avec les fondateurs les plus brillants et les idées les plus novatrices, la deuxième édition d’Accelerate Africa promet d’être un tremplin vers un avenir meilleur pour l’entrepreneuriat africain.

Oscar Abessolo 

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents