Intégration de l’Afrique au marché mondial en contexte de crise : Ces solutions qui viennent de la  banque mondiale

À lire aussi

.

Les propositions faites par cet établissement bancaire,     ont été présentées par son économiste en Chef Albert Zeufack  lors,  d’une cérémonie que présidait,  le ministre de l’économie de la planification et   de l’aménagement du territoire Alamine Ousmane Mey  le 01 mars 2022 à Yaoundé.

« Africa in the new trade environment :Market access in troubled times »,  c’est le nom de cet ouvrage dont les auteurs sont Souleymane Coulibaly,  Woubet Kassa et Albert G. Zeufack. Une publication  de la Banque mondiale qui met en évidence,  les leviers indispensables nécessaires pour  la réussite de l’Afrique dans l’environnement commercial mondial actuel.

Dans son exposé,  l’économiste en chef de la banque mondiale a présenté les trois solutions   mises en relief par le livre pour,   faciliter l’accès de l’Afrique aux marchés. Il s’agit notamment, d’évaluer et de repenser les échanges avec les partenaires commerciaux traditionnels que sont les États-Unis et l’Union européenne,  opérer une diversification stratégique des échanges avec l’Asie et approfondir l’intégration commerciale intra-africaine.

Ressortant les faibles chiffres de 3% que,  représente la contribution de l’Afrique dans le commerce mondiale depuis 60 ans,  le manuel stimule le continent à s’organiser pour capturer une part plus importante. Selon l’expert,  il est « important de changer les politiques commerciales,  réévaluer les axes du marché traditionnel tel que le font l’Europe et l’Amérique et de se positionner de façon stratégique pour capter  les nouveaux marchés en Asie. ».

Le livre propose également au continent,  de s’assurer qu’il investisse et qu’il pousse,  l’agenda de la zone de libre échange continentale qui,  pourrait être un tremplin vers l’intégration des chaînes de valeurs mondiales. Pour limiter la   viabilité,  le livre  milite en faveur des échanges,  des exportations et une croissance stable. « ce qui permettra, une transformation économique de nos pays et une création d’emplois pour les populations » a affirmé Albert Zeufack qui,  invite les Etats à axer la stratégie de développement sur la compétitivité et à l’exportation.

Outre le  Ministre de l’économie, Alamine Ousmane Mey, la cérémonie a été marquée par la présence,  des Ministres camerounais des Postes et Télécommunications, de l’Emploi et de la formation professionnelle, ainsi que de la Ministre congolais de l’Economie et du président de la Commission CEMAC.

Oscar Abessolo

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents