Intégration sous régionale : les avancées de la rationalisation des communautés économiques régionales en Afrique Centrale.

À lire aussi

Visant à harmoniser et à coordonner les politiques favorables  à un développement durable de la sous-région, ce processus mené par le comité de pilotage de la rationalisation des communautés économiques régionales en Afrique Centrale(COPIL/CER-AC) enregistre des résultats annonçant un avenirs plus luisant.

Mené Paul Biya, son président dédié, le Comité de pilotage  de la rationalisation des communautés économiques régionales en Afrique Centrale  avait été créé le 31 mars 2015 , à la faveur de la signature de  la décision conjointe  N°01/CEEAC/CEMAC. Avec pour mission prioritaire, de  proposer et de conduire le processus de rationalisation des communautés économiques régionales en Afrique Centrale et d’instituer un cadre régulier de concertation et de coordination, entre la CEEAC et la CEMAC et les autres organisations inter gouvernementales de la région, cette instance enregistre des résultats tant  au niveau de la coopération commerciale, qu’au niveau institutionnel.

Au  niveau de la coopération commerciale, l’on peut souligner l’unification des zones de libre échange de la CEEAC/CEMAC en une seule zone de libre-échange. Selon des sources biens renseignées, les   textes y relatifs, ont été adoptés par le Conseil des Ministres du COPIL/CER-AC et entérinés par les Conseils des Ministres de la CEMAC et de la CEEAC en 2019

Sur le plan  institutionnel, le Copil a procédé à la  validation technique par les experts des 11 Etats, des Banques centrale/nationales, des experts des marchés financiers, des institutions de la CEEAC et de la CEMAC dans leurs sessions du 09 au 13 поvembre 2020 et du 24 au 28 mai 2021, des projets de textes relatifs à l’architecture institutionnelle de la nouvelle Communauté Economique Régionale de l’Afrique centrale.  Il s’agit notamment des projets : de traité Constitutif; de  Conventions régissant le Parlement Communautaire, la Cour de Justice et des Droits de l’Homme et celui des Protocoles régissant la Haute Autorité Monétaire de l’Afrique Centrale, la Haute Autorité des Marchés Financiers de l’Afrique Centrale.

Il y a également, la  validation technique par les 11 Etats et les deux CERs du projet de Tarif Extérieur Commun de l’Afrique Centrale ; l’ouverture des négociations en vue de l’adoption des projets de Code des douanes CEEAC/CEMAC, de politique commerciale harmonisée CEEAC/ CEMAC et d’impact des structures tarifaires du nouveau TEC ; la validation par les Ministres lors de la 5ème  réunion du Conseil des Ministres du COPIL/CER-AC tenue à Yaoundé du 11 au 12 août 2022, du Traité Constitutif de la nouvelle Communauté Economique Régionale devant remplacer la CEEAC, la CEMAC et la CEPGL.

Dans l’optique de s’inscrire dans la continuité de ses actions, les travaux de la 6ème réunion du Conseil des Ministres du COPIL/CER-AC, qui se tiennent du 03 au 07 juin 2024, à Yaoundé  visent à  valider le document de projet de plan de transition du passage de la CEEAC et la CEMAC vers la nouvelle Communauté Economique Régionale de l’Afrique Centrale et de poursuivre la validation des autres textes cités plus haut.

Oscar Abessolo

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents