Journée de l’industrialisation : Au Lycée de Koumassi, ENEO Cameroon résolument aux côtés de la jeune fille

À lire aussi

Le Lycée Technique de Koumassi à Douala a servi de cadre ce lundi 23 novembre 2021 à une rencontre entre des dirigeants de la principale compagnie de distribution de l’énergie électrique au Cameroun, ENEO Cameroon, et plus d’une centaine de jeunes filles, élèves du Lycée Technique de Koumassi. Objectif, rassurer celles-ci quant à la pertinence du choix porté par elles sur l’apprentissage des métiers relevant des techniques… industrielles.

D’emblée, il faut relever qu’ENEO Cameroon, avait axé sa célébration de la 32ème Journée Internationale de l’industrialisation sur la promotion du genre, d’où, en interne, la mise en exergue aux fins de valorisation, de son personnel de sexe féminin ; et en externe la galvanisation de la gent féminine intéressée aux métiers des techniques industrielles, qui sont des métiers d’avenir. 

Réputé  parmi les meilleurs établissements d’enseignement secondaire formant aux métiers technologiques au Cameroun, le Lycée Technique de Koumassi qui compte en son sein de nombreuses apprenantes, en l’occurrence dans la filière électricité, a donc semblé une cible de choix, pour le fournisseur national de l’électricité dont l’un des objectifs, depuis 2014, est l’amélioration en son sein de la représentativité des femmes (actuellement 26% du personnel, mais sur un plan plus sectoriel, 50% des personnels dans les filières commerciaux et de support) .

Au bout de la rencontre et des échanges particulièrement animés avec les destinataires de sa campagne, la « vente » aux jeunes filles du Lycée technique de Koumassi des métiers techniques que les plénipotentiaires d’ENEO ont présentés comme « un choix valide et plein d’opportunités »  se sera révélée des plus fructueuses, à s’en tenir à la réceptivités des hôtes et à en croire leurs réactions. Le cas de la jeune Henriette Christelle Bieng, élève en classe de Terminale F4 option génie civil bâtiment, qui faisait partie de la centaine des filles, pensionnaires du Lycée technique de Koumassi qui ont rencontré le top management d’Eneo le 23 novembre 2021.  « Je retiens que ce n’est pas parce que tu es une fille que tu ne peux pas faire le même métier que les garçons… », a-t-elle réagi à l’intention des reporters du site d’entreprise eneocameroon.cm.

Gazeti237.com

(*) C’est en 1989, alors qu’elle préparait la deuxième Décennie du développement industriel de l’Afrique (1991-2000), que l’Assemblée générale des Nations Unies, a proclamé le 20 novembre « Journée de l’industrialisation de l’Afrique » à travers sa résolution (A/RES/44/237).

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents