La FIFA et l’OMC renforcent leur coopération dans le domaine du coton en Afrique

À lire aussi

 

Le Président de la FIFA Gianni Infantino et la Directrice Générale de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), Ngozi Okonjo-Iweala, ont fait part de leur intention d’approfondir leur collaboration afin de contribuer ensemble à l’émancipation économique des femmes. La FIFA participe ainsi au programme « Coton-4 » de l’OMC. 

Au Bénin, au Burkina Faso, au Tchad et au Mali, mais aussi dans d’autres pays comme la Côte d’Ivoire et le Niger, le coton est une source de revenus importante pour les foyers et les exportations. La FIFA et l’OMC entendent donc réfléchir ensemble au moyen d’augmenter la part de ces pays dans le coton utilisé pour la fabrication de vêtements de sport. 

Gianni Infantino et Ngozi Okonjo-Iweala s’exprimaient dans le cadre de Making Trade Score for Women! (« Faire marquer le commerce pour les femmes »), une série de tables rondes organisée au siège de l’OMC à Genève, en Suisse.

« Dans le sport comme partout ailleurs, les femmes méritent les mêmes récompenses que leurs homologues masculins. Malheureusement, cela n’a que rarement été le cas. Il faut donc saluer l’attitude volontariste de la FIFA qui, sous la présidence de Gianni Infantino, semble bien décidée à faire bouger les choses. La Coupe du Monde Féminine à venir représente une excellente occasion de parler d’égalité dans le sport, mais aussi et surtout de réfléchir à la façon dont les retombées économiques du football pourraient être mieux réparties. » , a relevé Mme Okonjo-Iweala 

Mme Okonjo-Iweala est ensuite revenue sur la possibilité d’approfondir la relation entre l’OMC et la FIFA. 

« Je vois des opportunités sur le plan commercial. Si nous parvenons à créer une synergie avec la volonté de la FIFA et d’autres acteurs de développer le football dans des pays émergents, tous les ingrédients seront réunis pour une augmentation du volume des services commerciaux. Nous sommes présents sur le terrain pour relever ce défi. Les pays du Coton-4 représentent un premier pas dans cette direction. Si l’initiative est couronnée de succès, nous pourrons étendre notre partenariat à d’autres domaines de la production de biens sportifs. » 

Gianni Infantino observe pour sa part que le football représente un marché de plus d’USD 200 milliards, dans lequel l’Europe pèse pour 70%. Il en conclue que d’autres régions du monde n’ont pas encore exploité tout leur potentiel. « Pensez un peu au potentiel qui existe au-delà des frontières de l’Europe. L’initiative ‘Coton-4’ s’inscrit dans cette réflexion », explique le Président Infantino.

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents