La FIFA se réjouit de l’amélioration des droits des travailleurs au Qatar

À lire aussi

La FIFA se réjouit de l’amélioration des droits des travailleurs au Qatar

La FIFA a accueilli les commentaires de la Confédération syndicale internationale (CSI) sur les droits des travailleurs au Qatar comme une nouvelle reconnaissance des progrès réalisés ces dernières années avec la collaboration de la FIFA. 

La CSI a déclaré que le Qatar avait fait des progrès incroyables dans l’amélioration du traitement des travailleurs étrangers et que depuis 2016, il y avait eu un renversement de la situation précédente avec des lois de réforme, des salaires améliorés et des conditions de vie. 

Elle a également déclaré avoir reçu l’assurance que les inspections du travail seraient intensifiées pendant la Coupe du monde de la FIFA 2022, y compris des contrôles supplémentaires de santé et de sécurité pour protéger les travailleurs de l’exploitation.

Lors d’un entretien avec Gilbert Houngbo, actuel directeur général de l’Organisation internationale du travail OIT et ancien Premier ministre du Togo, le président de la FIFA, Gianni Infantino, a souligné les efforts déployés pour préserver la sécurité des travailleurs.

« Nous avons fait des progrès significatifs ces dernières années grâce à notre collaboration ensemble sur les conditions des travailleurs au Qatar et je me réjouis d’une coopération plus formalisée entre nos institutions à l’échelle mondiale. »

Les dirigeants actuels de la FIFA s’efforcent de garantir des progrès réels et substantiels en matière de réformes du travail depuis l’élection de Gianni Infantino à la présidence de la FIFA en 2016. 

Lors de l’un de ses premiers voyages dans l’État du Golfe, le président Infantino a fait savoir très clairement aux autorités du Qatar qu’il était essentiel de veiller à ce que le pays se conforme aux normes internationales en matière de traitement de la main-d’œuvre.

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents