Mission d’étude : Camtel se dévoile aux stagiaires de la 32ème promotion de l’école d’État-major de Libreville

À lire aussi

C’était à l’occasion d’une cérémonie tenue lors de la  visite d’étude au siège de la compagnie historique de téléphonie du Cameroun, lundi 22 avril 2024.

Une délégation des stagiaires de la 32ème promotion de l’école d’état-major de Libreville au Gabon séjourne au Cameroun. Elle est constituée de 68 personnes en treillis, parmi lesquels 9 cadres et  58 auditeurs avec à leur tête, le général de brigade, Mouissi Pamphile. Un dispositif spécial avait été mis sur pied par Camtel pour accueillir cette forte délégation d’hommes en tenue venue s’enquérir des réalités de Camtel qui offre des services innovants dans le domaine des télécommunications.

Le conseiller technique N1, Francis Ottou, représentant de la Dg à cette cérémonie, a souhaité la bienvenue à cette délégation de  l’école d’état-major de Libreville au Gabon. Pour le représentant du directeur général de Camtel, cette visite s’inscrit  dans le cadre des missions dévolues au ministère de la défense ( Mindef) dans son volet qui consiste, entre autres,  à recevoir et former les futurs hauts cadres de la défense, effectuer les recherches dans le champ de la sécurité intérieure et de la sécurité internationale. A l’ère de la révolution numérique avec le risque élevé de cyber- attaque, les hauts cadres des armées doivent avoir des outils pertinents pour enrayer ces menaces du cyber espace. Un exposé a été présenté par une responsable de Camtel, à l’effet de retracer l’historique de cette société parapublique qui fait la fierté du Cameroun. Ses missions, ses innovations, ses défis, ses mutations face à l’évolution du temps, entre autres ont été suivis avec beaucoup d’attention par les membres de cette délégation.

Le représentant du ministre de la défense (Mindef), Steve Ze Zanga capitaine de corvette a dit les remerciements du ministre de la défense à la top manager de Camtel qui s’est impliquée personnellement avec l’aide de ses collaborateurs, pour la réussite de cette visite au siège de cette institution de référence. La destination Cameroun est devenue privilégiée par les missions d’études, du fait de son hospitalité légendaire reconnue par tous. « Les institutions de formation militaire d’autres pays d’Afrique démontrent à n’en point douter de la place majeure qu’occupe notre pays dans l’architecture sécuritaire de l’Afrique. Il convient de dire que cette sollicitation des autorités gabonaises s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens entre le gouvernement camerounais et gabonais et intervient dans une volonté des pays d’Afrique de consolider la coopération  Sud-sud afin de promouvoir un vivre, une coopération plus étroite », a expliqué Steve Ze Zanga, capitaine de Corvette.

A la suite de l’exposé de la responsable de Camtel, plusieurs auditeurs ont exprimé leur vœu d’en savoir davantage sur certaines questions relevant du domaine de compétence de Camtel. A la question de savoir, est-ce que le Cameroun a des lois qui répriment la cybercriminalité, réponse a été donnée par un haut responsable de Camtel qui a affirmé à l’attention des auditeurs, qu’il existe bel et bien une loi contre la cybercriminalité au Cameroun. Une autre question se rapportait à la problématique de rupture des câbles sous-marins de fibre optique qui a causé des perturbations du réseau à travers l’Afrique, il y a quelques semaines. En réponse, la responsable de Camtel  a soutenu que le Cameroun est l’un des pays qui  a eu un impact faible. Ceci, du fait de la multiplicité des câbles sous-marins dont dispose Camtel qui ont permis de mitiger cet impact négatif sur le réseau.

Oscar Abessolo

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents