Mondial Qatar 2022: Le président de la FIFA, Gianni Infantino, salue la « meilleure phase de groupes de tous les temps » de la Coupe du Monde au Qatar

À lire aussi

Le Président de la FIFA, Gianni Infantino, a qualifié les phases de groupe de la Coupe du Monde 2022 au Qatar de  » meilleure de tous les temps « , après des matches spectaculaires dans les huit groupes, des records d’affluence et d’audience télévisuelle dans le monde entier, et le FIFA Fan Festival™ de Doha qui s’est avéré extrêmement populaire auprès des supporters des nations des quatre coins du monde. 

Les phases de groupes ont donné lieu à des résultats étonnants : le Cameroun a dominé le Brésil 1-0 pour devenir la première nation africaine à battre les géants sud-américains dans l’événement mondial, l’Arabie saoudite a dominé une équipe d’Argentine pleine de stars, tandis que le Maroc s’est confortablement installé en tête du Groupe F. Les sorties prématurées de prétendants de premier plan comme l’Allemagne, la Belgique et l’Uruguay ont fait de la compétition qatarie le tournoi des surprises.

« J’ai vu tous les matches et, pour dire les choses simplement et clairement, c’est la meilleure phase de groupes d’une Coupe du monde de la FIFA. C’est donc très prometteur pour la suite de la Coupe du monde de la FIFA », a déclaré le président de la FIFA, Gianni Infantino. « Les matchs ont été d’une très grande qualité dans des stades magnifiques – nous le savions déjà. Mais aussi, le public qui était présent était incroyable. Plus de 51 000 en moyenne. »

« Des chiffres records à la télévision – nous avions déjà plus de deux milliards de téléspectateurs, ce qui est incroyable. Deux millions et demi de personnes dans les rues de Doha et quelques centaines de milliers chaque jour dans les stades, tous ensemble, encourageant ensemble, soutenant leurs équipes, une atmosphère fantastique, de grands buts, une excitation incroyable, et des surprises. » a ajouté M. Infantino.

Pour la première fois dans l’histoire de la coupe du monde, après la conclusion des phases de groupes, des équipes de tous les continents étaient présentes en huitièmes de finale, mettant en évidence la nature plus compétitive de ce grand rendez-vous du football.

« Il n’y a plus de petites équipes et plus de grandes équipes », a affirmé le président Infantino. « Le niveau est très, très égal. Pour la première fois également, des équipes nationales de tous les continents vont en phase éliminatoire, pour la première fois dans l’histoire. Cela montre que le football est en train de devenir véritablement mondial. »

Les données recueillies à l’issue du premier tour ont montré une affluence cumulée de 2,45 millions de spectateurs pour les 48 premiers matchs, tandis que le premier tour à élimination directe a vu un total de 28 buts sur les huit matchs joués, un record depuis l’introduction des huitièmes de finale en 1986. Ces chiffres laissent présager des moments plus passionnants à venir lors de la Coupe du monde.

« Nous espérons que la Coupe du Monde de la FIFA se poursuivra et se terminera comme elle a commencé : un succès fantastique. Je suis sûr que nous atteindrons cinq milliards de téléspectateurs dans le monde », a poursuivi le président Infantino. « En ce qui concerne la fréquentation des stades, les stades sont complets, pleins pratiquement à chaque match. Les festivals de supporters, les différentes fan zones, sont également très fréquentés par des gens qui font la fête et s’amusent.

« Et à la fin [de la journée], nous voulons simplement donner de la joie et des sourires aux gens du monde entier. C’est ce qu’est le football, c’est ce qu’est la Coupe du Monde de la FIFA, et c’est ce qui devrait également se produire d’ici la fin. »

RAZZ

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents