Opération des réseaux : Camtel et Camwater mutualisent leurs réseaux.

À lire aussi


C’est à la faveur de la signature d’une convention cadre parachevée le 19 juin 2024, à Yaoundé, en présence des représentants du ministère de l’eau et de l’énergie et ceux du ministère des postes et télécommunications. L’exercice a été effectué par les Directeurs Généraux de ces deux structures, Judith Yah Sunday épse Achidi, et  Blaise Moussa.

Les travaux de maintenance et le prolongement du réseau, ainsi que ceux relatifs à la distribution de l’eau potable sont à l’origine de nombreux dégâts matériels dans les infrastructures de la Camwater et de la société Camtel. Entre destruction de la fibre optique et démantèlement des tuyaux de canalisation, les agents de ces deux sociétés restent généralement dubitatifs, face à ce spectacle aux conséquences désastreuses. C’est dans le souci d’apporter une solution efficace à ces différents préjudices que les tops managements de la Camwater et de Camtel ont décidé d’évoluer dorénavant en rangs serrés.

En officialisant la mise sur les rails de cette convention de mutualisation des opérations de réseau, Blaise Moussa et Judith Yah Sunday épse Achidi entendent travailler pour une synergie d’actions, en vue de mutualiser les opérations de réseaux de télécommunications, celles d’alimentation en eau potable et d’assainissement liquide en milieu urbain et périurbain.

À en croire le Directeur Général de Camtel, il s’agit d’ apporter  des solutions avérées pour la sécurité et la stabilité de leurs différents réseaux en favorisant le partage entre  acteurs du  coût d’établissement d’un réseau unique : « d’une convention de mise à disposition des fourreaux ou des tuyaux lors des travaux de génie civil, laquelle  permettra  de prévoir le passage de la fibre optique ou des conduites d’eau, optimisant ainsi les investissements et permettant une mise en place plus rapide des services hydrauliques et de télécommunications dans différentes localités et dont certaines sont rurales  ou fortement pénalisées par leur éloignement et leur étendue ».  En effet, c’est une opportunité qui consiste en l’amélioration de l’efficacité opérationnelle, tout en octroyant des avantages mutuels dans les domaines tels que la rentabilité, la durabilité, le déploiement, la prestation des services améliorés et surtout l’autonomisation des communes.

De manière concrète, elle donnera la possibilité au hub du numérique en Afrique Centrale, d’utiliser les conduites et les canalisations de Camwater pour sécuriser les boucles métropolitaines dans les grandes villes telles que Douala et Yaoundé. « Aussi, CAMTEL et CAMWATER pourraient désormais s’appuyer réciproquement sur leurs travaux d’extension pour étendre leurs réseaux respectifs en zones urbaines et périurbaines » a précisé Judith Yah Sunday épse Achidi.

Du côté de Camwater, l’opportunité est à saisir : « La mutualisation de nos efforts en matière d’opérations de réseaux nous évitera la multiplication des démarches foncières, les libérations d’emprise, dans la mesure où l’une ou l’autre entreprise profitera de l’existant pour étendre ses activités et assurer une parfaite cohabitation de nos réseaux souterrains », a souligné le Directeur Général de Camwater.

Si des lendemains meilleurs sont annoncés au travers de ce partenariat, la mise en pratique fera l’objet d’un énorme challenge. Blaise Moussa pense d’ailleurs que, l’ensemble des atouts de cette convention réside dans le professionnalisme des équipes sur le terrain : « il me revient de solliciter de nos collaborateurs, l’alimentation d’un plan d’action opérationnel. Chaque fois que mes collaborateurs me proposeront un projet dans un périmètre où il y a Camtel, ils devront me rappeler d’envoyer une notice à Mme le Directeur Général, pour qu’elle entrevoit ceci comme une opportunité.  Je ne voudrais pas dire la même chose à mes amis de Camtel mais c’est une suggestion aussi », a-t-il précisé tout en appelant   les uns et les autres, au respect de la mutualisation, objet de la convention.

Un groupe de travail chargé de la matérialisation et du suivi de cette convention a d’ailleurs été mis en place pour garantir sa mise en œuvre effective.

Oscar Abessolo 

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents