PEINTURE : EXPOSITION DE BLAISE VERNYUY A LA GALERIE GONDWANA, DOUALA 

À lire aussi

Elles sont pleines de couleurs, de fantaisies et de vie, les acryliques sur toiles de Blaise Vernyuy. Et pourtant, comme un trompe-l’œil esthétique, ces tableaux portent les revendications profondes et douloureuses du plasticien, en exposition jusqu’au 15 décembre à la galerie Gondwana, Bonapriso, Douala.  

Des couleurs et des mots 

Il y a du monde dans ses toiles. Il y a de la vie, de l’animation, de la couleur, beaucoup de couleurs, de la joie.  

De la joie, vraiment ? A les regarder de près, on est comme saisi de doute. On croit percevoir les larmes et les déchirements de l’artiste de Bamenda. D’autant que les blocs de couleurs bariolées et les yeux exorbités des personnages accentuent l’aspect psychédélique de l’imaginaire du peintre.  

Au-delà de cette esthétique, il y a les mots. Des messages sont presque subliminaux. Ils sont pourtant réels. Une jeunesse perdue, noyée dans le chômage. Un peuple muselé. L’égalité des genres et des races, éprouvée. Tout comme la survie de la Terre Mère et la quête de la paix.   

Ouvrez bien les oreilles et les yeux devant les toiles de Blaise Vernyuy. Vous entendrez peut-être ces implorations. Vous les verrez peut-être ces revendications, vous les lirez peut-être ces mots.  

Blaise Vernyuy, plasticien polyvalent   

Les travaux exposés à la galerie Gondwana sont toutes des acryliques sur toile. L’artiste y crée avec minutie, une superposition graphique de minuscules couleurs chaudes.  

Le pinceau n’est pas le seul outil dont Blaise Vernyuy a la maitrise. Loin de là. Le plasticien manie également l’argile et le ciment. En dehors de la toile, il réalise des fresques murales et des aquarelles, sur du papier donc. 

Gondwana, galerie d’arts à Bonapriso Douala 

Quant à la galerie d’art de Catherine Pittet, elle poursuit avec passion sa mission d’ouvrir le marché de l’art local à de nouveaux talents, et de porter des talents locaux vers de nouveaux marchés. C’est d’ailleurs l’un des moteurs de son Last Pictures Show. De Douala à Lagos, en passant par Paris, bientôt vingt ans que malgré les challenges, le festival des arts plastiques roule sa bosse.  

Pour ce voyage d’avant Noël, elle a embarqué dans son train un artiste fantasque et profond. Pourquoi ne pas partager un bout du voyage avec le tandem ? 

 Blaise Vernyuy,  

Jusqu’au 15 décembre, Galerie Gondwana 

133, rue Tokoto

Tel: 699 92 70 57

Bonapriso, Douala 

Libation Procession, acrylique sur toile

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents