STADE DE JAPOMA – AIRE DE JEU DEGRADEE QU’EST-CE QUI S’EST PASSE?

À lire aussi

Il a coûté une fortune. Il a été livré il y a à peine un an. Et au moment de sa livraison, le Stade de Japoma était l’un des plus beaux d’Afrique. Il a été spécialement construit pour accueillir la CAN TOTAL-ENERGIES CAMEROUN-2021 qui se joue actuellement au Cameroun, tout comme le Stade d’Olembé. Sauf qu’à peine quelques matchs, le monde entier a découvert une pelouse abîmée, dégradée, ressemblant à un champs de patates, très loin du bijou qui a été livré il y a juste un an.

Que s’est-il passé entre-temps? Comment a t-on dépensé autant d’argent pour construire un stade flambant neuf, et être incapable de s’assurer que la partie la plus importante, la pelouse, soit prête le Jour-J? Le gazon était-il adapté? Est-ce une question d’entretien? A t-on recruté du personnel compétent pour l’entretien?

Pour une infrastructure qui est censée durer plusieurs décennies, si le problème d’entretien se pose juste un an après la construction, qu’en sera t-il sur le long terme? Comment va t-on faire pour entretenir, faire vivre et rentabiliser ces infrastructures après la CAN? Cette question me semble déjà urgente.

Par Claude KANA Historien du football

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents