Stratégie intégrée des Infrastructures de Transport multimodal au Cameroun : La SND30 au centre des actions

À lire aussi

Présenté le 18 avril 2023 à Yaoundé, au cours de la première session ordinaire du comité, ce programme gouvernemental entend matérialiser les plans de la Stratégie Nationale de Développement 2020-2030 sur le plan des infrastructures routières.

En présidant les assises de la première session ordinaire du Comité de suivi  de la Stratégie Intégrée des infrastructures de Transport multimodal au Cameroun, le ministre des travaux publics Emmanuel Nganou Djoumessi entendait vulgariser les missions de  cet organe et organiser le travail qui devra être le sien au cours de la décennie en cours. Les travaux déroulés en présence Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe , ministre des transports, par ailleurs vice- président du Comité de suivi, ont fait la lumière sur les différentes composantes de la Stratégie encore appelée  « plan de l’émergence par la multimodale et l’inter modalité ».

Il s’agit en effet, d’une stratégie estimée à un coût total de 7900 milliards FCFA. Elle vise une planification et une programmation des investissements dans le secteur des transports de manière cohérente dans une approche de complémentarité. Elle appréhende également, le plan directeur intermodal des infrastructures des transports déjà inscrit dans la SND30 ; 3 programmes quinquennaux prioritaires d’investissements  étalés  jusqu’à 2035 ; une base de données  et un model camerounais des transports pour la gestion du système des transports ; des propositions de réformes institutionnelles nécessaires pour une gestion optimisée du système des transports, des propositions des mesures d’accompagnement à l’implémentation de sa réussite.

Poursuivant le maillage du territoire par des infrastructures de transport complémentaires  dans une approche d’optimisation et d’efficience, elle centre ses objectifs s’articulent autours de   4 axes stratégiques  à savoir : la promotion du transport et de la logistique et de l’inter modalité comme outils de croissance économique en vue de l’émergence ; la promotion des financements y compris alternatifs dans le secteur des projets durables ; l’amélioration de la gouvernance du secteur des transports ; l’amélioration de la sécurité et de la sûreté des personnes et de la résilience.

Selon le ministre des travaux publics, elle confère une proportion de 84% de ses investissements au transport routier. Soit une enveloppe de 6400 milliards relative au bitumage d’au moins 5377km de route en terre d’ici 2030. Ladite dotation priorise  «  les routes nationales encore en terre ; le parachèvement  des projets en cours d’exécution et le  lancement  d’une nouvelle génération de projets autoroutiers, routes nationales, régionales et communales» , indique Emmanuel Nganou Djoumessi.

Dans le secteur des transports ferroviaires,  la stratégie encore dénommée  « plan de l’émergence par la multimodale et l’inter modalité » envisage entretenir les 1200 km de réseau existants, poursuivre la construction des 1500 km du chemin de fer supplémentaire à travers l’extension du réseau  Douala-Ngaoundere-Djamena et la construction d’infrastructure ferroviaire en appui aux projets industriels retenus.

Dans les infrastructures portuaires, l’accent est mis sur la construction du Port en eaux profondes de limbe et la construction des terminaux spécialisés du Port en eau profonde de Kribi. Il  sera également question de promouvoir le transport fluvial  ainsi que des activités de maintenance des  voies.

Au sujet des transports aériens, le gouvernement se propose de réaliser un nouveau terminal à l’aéroport de Douala, de densifier le trafic local des personnes, celle  du fret et mettre aux standards internationaux les infrastructures et services existants.

Relativement à la multi modalité et la facilitation,  les projets s’articulent autour de la réhabilitation de plusieurs de transports collectifs, la construction des plateformes multimodales, la réalisation et l’opérationnalisation des postes joints aux frontières, l’aménagement des principaux marchés aux frontières.

Oscar Abessolo

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents