Université de Dschang : Les Etudiants ont apprécié la Conférence sur le Transport et le Transit des marchandises au Cameroun.

À lire aussi

La salle des spectacles de l’Université de Dschang a abrité ce mercredi 15 décembre 2021, une Grande conférence placée sous le thème « Transport et Transit des marchandises au Cameroun ».

Devant les invités et les étudiants venus en grand nombre, en majorité ceux de la Faculté des sciences économiques et de gestion (FSEG), l’on retrouvait autour de la table, le Doyen de la FSEG, Professeur Georges Wandji, président du Comité d’organisation de cette réunion de haut niveau, Prof Jules Roger Feudjo le modérateur et les conférenciers Professeurs Kenguep Ebenezer Expert Maritime et l’Ingénieur statisticien, Alex Nkondje, Directeur de la Facilitation des échanges et de l’Observatoire des Transports au Conseil National des Chargeurs du Cameroun (CNCC).

A l’entame de la conférence, le Comité d’organisation, par la voix du Professeur Georges Wandji, a remercié dans son mot de bienvenue toutes les personnes qui ont répondu présent avant d’espérer que les différentes interventions vont davantage enrichir les connaissances des étudiants dans ce domaine. Pour sa part, le représentant du Recteur a encouragé cette initiative qui s’inscrit dans le cadre des programmes d’animations scientifiques de l’Université de Dschang.

De manière générale, il a été question de disséquer en profondeur la problématique du transport et du transit au Cameroun.  A la suite des exposés des experts et des échanges entre les conférenciers et l’auditoire, l’on retient que le transport et le transit en tant que principaux moteurs des échanges commerciaux, tant sur le plan international que sur le plan national, constituent un maillon essentiel du développement économique. La maitrise de ce secteur d’activité ainsi que le développement des infrastructures compétitifs y relatifs par certains pays constituent d’ailleurs pour ces derniers un avantage comparatif et par conséquent une véritable source de croissance économique. Les conférenciers ont cité des exemples pour montrer à suffire le caractère stratégique et lucratif du secteur du transport et du transit dans le processus de développement économique des pays.

Alex Nkondje s’est inspiré des expériences locales pour éclairer l’assistance sur l’ensemble des éléments nécessaires au dédouanement des produits au Port autonome de Douala ainsi que le rôle joué par le CNCC. Le représentant du DG du Conseil National des Chargeurs du Cameroun a relevé que la difficulté principale liée au Transit des marchandises à l’intérieur du Cameroun se trouve au niveau du nombre très élevé des postes de contrôle. Il a cité l’exemple du corridor Douala N’Djamena où l’on trouve 79 postes de contrôles…

 Réactions : « J’ai été édifié par les différents intervenants. Ils ont révélé les statistiques qui nous ont permis de mesurer l’impact que le Transport et le Transit ont sur l’économie au Cameroun. J’ai aussi appris comment améliorer le Transport et le Transit et leur contribution pour le développement du Cameroun et les pays membres de la CEMAC » a réagi l’étudiant Kuma Nelson. « Nous avons beaucoup gagné en écoutant les conférenciers. Je suis satisfait à 200 pour cent et je souhaite que de telle initiative se répète » a renchéri un autre apprenant.

Gazeti237.com

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents