Violences contre les policiers : La mise en garde de Paul Atanga Nji (Vidéo)

À lire aussi

Cameroun – Violences contre les policiers : La mise en garde du Ministre de l’Administration territoriale.

Face à des cas de violences répétées à l’encontre des forces de police, Paul Atanga Nji, le ministre de l’Administration territoriale a donné un point de presse ce vendredi 10 septembre 2021 dans la salle de conférence de son département ministériel à Yaoundé.

A cette occasion, le Super chef de terre avait à ses côtés, le Délégué général à la sûreté nationale, Martin Mbarga Nguele.

Ces derniers temps, les images des voies de fait contre les fonctionnaires de police en plein exercice de leurs fonctions sont abondamment partagées sur les réseaux sociaux.

Afin de mettre un terme aux agressions contre les forces de l’ordre, le Ministre de l’administration territoriale invite les populations à adopter un comportement civique et à ne pas se faire justice. «En cas de mésentente entre un usager et un fonctionnaire de police, l’usager devrait s’adresser pour se plaindre à la hiérarchie de la police, seule habilitée à prendre des sanctions contre l’agent incriminé lorsque les récriminations sont avérées » a conseillé Paul Atanga Nji, avant de mettre en garde d’éventuels récalcitrants «S’en prendre publiquement à un agent de police en plein exercice de ses fonctions, sera désormais considéré comme un casus belli » a averti Paul Atanga Nji.

Le Ministre de l’administration territoriale a conclu son discours en rappelant les peines encourues en cas de violence à fonctionnaire.

Ci-dessous, l’intégralité de la déclaration du MINAT

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Articles récents